22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique 13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre
Accueil > Actualités de la mer > Pêche. Le poisson tué à la japonaise à Quiberon

Pêche. Le poisson tué à la japonaise à Quiberon

Dernière mise à jour le mercredi 11 janvier 2017

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 05 Janvier 2017
Visualiser l’article original


Sur le Miyabi, ligneur quiberonnais de neuf mètres, le poisson ne meurt pas par asphyxie.
Il meurt tué, sitôt sorti de l’eau, selon une méthode ancestrale très répandue au Japon. Sa chair reste ferme et savoureuse et se négocie à très bon prix directement auprès des mareyeurs.

15 h, mardi, sur les quais du port de pêche de Quiberon, Daniel Kerdavid décharge ses caisses de poisson. À première vue, la pêche du jour du Miyabi, le ligneur de neuf mètres qu’il a acheté il y a sept mois, n’est guère impressionnante : 45 kg de bar et de merlan. La particularité du contenu des caisses orange et bleu ne réside pas dans la quantité, mais dans la qualité. Le poisson débarqué chaque jour par Daniel Kerdavid est unique en Bretagne.

.../...

Lire l’article complet …


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP