21 février : L’Hermione. Cap au sud pour un périple francophone 20 février : Algues vertes. "L’Etat et les élus ont encore failli" 19 février : Dauphins. Magique rencontre en rade 16 février : Faut-il vraiment manger des algues ?15 février : Criées bretonnes. Des efforts payés de retour 12 février : Pêche au bar : « Oui dans le sud, non au nord » de la Bretagne 10 février : Éolien flottant. « Brest est le site idéal » 8 février : Pêche à pied. Les précautions à prendre 6 février : Tara Pacific. La Station biologique à bord 5 février : Coquillages. Interdiction de les pêcher2 février : Lorient. 45,5 t de thon rouge pêchées illégalement : 135.000€ d’amendes 1er février : Manche. Certaines zones de pêche interdites 31 janvier : Roscoff. Ils découvrent des millions de gènes inconnus30 janvier : Pêche. En Normandie, le Brexit complique la donne 29 janvier : Erwan Le Roux. « C’est un écran de fumée » 27 janvier : Poisson de saison. Le bar à part 26 janvier : Les ports de Boulogne et Calais bloqués pour protester contre la pêche électrique 25 janvier : Pêcheurs de bars. La fronde s’organise24 janvier : pacifique Naufrage en mer de Chine : quelles conséquences pour l’environnement ?23 janvier : Le Combat contre la pêche électrique en Europe22 janvier : Bar. La position du porte-parole des ligneurs 21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Palourdes - En sauce (ou autres coquillages)

Palourdes - En sauce (ou autres coquillages)

Dernière mise à jour le mercredi 1er février 2012

Cette recette était fréquemment utilisée dans la région lorientaise.

Il est bien évident que, désormais, la vraie palourde grise européenne, à spires concentriques, est bien trop onéreuse pour être utilisée souvent de cette manière.
Néanmoins cette préparation simple permet aux personnes rebutées par l’animal vivant cru, de se faire une réelle idée des arômes subtils de ce coquillage.

Vu le contexte économique, vous pouvez très bien utiliser cette sauce avec des coquillages moins onéreux, fausses palourdes blanches, roses, flions, tellines, ou même coques.
Charge à vous de changer le temps de cuisson !



Ingrédients pour 4 personnes (entrée) :

- 1kg de palourdes grises,
- 3 petites échalotes roses de Roscoff,
- 1/2 gousse d’ail en purée,
- un peu de persil frisé,
- 1 cuillerée à soupe rase de farine ordinaire,
- 25 g de beurre baratté salé,
- 35 ml de Sylvaner ou de Gros Plant,
- eau,
- un rien de poivre.


Mode de préparation :

- Prendre un récipient large est peu haut (une sauteuse par exemple).
- Faire frémir le beurre, et faire blondir les échalotes coupées en rondelles fines, ajouter l’ail, puis le persil haché menu.
- Ajouter la farine pour monter un roux blond, mouiller d’abord avec le vin, pour faire évaporer l’alcool, puis en ajoutant 20 ml d’eau, laisser cuire à feu doux 6 à 7 minutes.
- Poivrer.
- Mettre les palourdes toutes ensembles dans la sauce, mettre la source d’énergie sur fort, et couvrir.
- Compter 4 minutes, avec une écumoire retourner les coquilles, et compter de nouveau 4 minutes, mélanger de nouveau, et homogénéiser le mélange sauce, jus.....
- Servir sur assiettes chauffées.

- Prévoir des rince-doigts !



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP