16 février : Faut-il vraiment manger des algues ?15 février : Criées bretonnes. Des efforts payés de retour 12 février : Pêche au bar : « Oui dans le sud, non au nord » de la Bretagne 10 février : Éolien flottant. « Brest est le site idéal » 8 février : Pêche à pied. Les précautions à prendre 6 février : Tara Pacific. La Station biologique à bord 5 février : Coquillages. Interdiction de les pêcher2 février : Lorient. 45,5 t de thon rouge pêchées illégalement : 135.000€ d’amendes 1er février : Manche. Certaines zones de pêche interdites 31 janvier : Roscoff. Ils découvrent des millions de gènes inconnus30 janvier : Pêche. En Normandie, le Brexit complique la donne 29 janvier : Erwan Le Roux. « C’est un écran de fumée » 27 janvier : Poisson de saison. Le bar à part 26 janvier : Les ports de Boulogne et Calais bloqués pour protester contre la pêche électrique 25 janvier : Pêcheurs de bars. La fronde s’organise24 janvier : pacifique Naufrage en mer de Chine : quelles conséquences pour l’environnement ?23 janvier : Le Combat contre la pêche électrique en Europe22 janvier : Bar. La position du porte-parole des ligneurs 21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !5 janvier : Bar. Les apnéistes privés de leur poisson roi
Accueil > Les espèces > Coquillages > Palourde grise croisée d’Europe

Palourde grise croisée d’Europe

Ruditapes decussatus

Dernière mise à jour le dimanche 12 mars 2017


Nom usuel palourde grise
Noms régionaux flie, blanchet, chirla, clouhissa
Nom en anglais grooved carpet shell
Taille commune relevée 4 à 5 cm
Taille maximale à l’âge adulte 8 cm
Poids maximum relevé
Maturité sexuelle 1 an
Durée de vie maximale relevée 20 ans
Profondeur habituelle de -5 à -10 m
Sédentaire oui
Pélagique non
État de la ressource évaluée en diminution
Pêche autorisée ou interdite :
du 1er janvier au 31 décembre

Pêche à pied et de loisir
Réglementation mise à disposition par le Ministère de L’Écologie, du Développement et de l’Énergie
- voir ici l’intégralité de l’arrêté du 26/10/2012 consolidé au 23/02/2013

Taille minimale de prise Périodes de fermeture Nbre prises/pers/jour
4 cm

Palourde grise taille minimale de pêche

RAPPEL pêche de loisir : La vente des produits pêchés est rigoureusement interdite


Conseils d’achat :

- la palourde vraie (grise) ne doit pas vous être vendue en-dessous de 4 cm de diamètre, c’est la taille légale !

- c’est un coquillage sensible aux variations de températures.
- comme la plupart des coquillages, elle doit être fermée et d’aspect mouillé.


Conseils de conservation :

- la palourde doit être conservée dans un endroit frais, sous du goémon si possible, ou à défaut sous un linge humide.

- on peut également la mettre au réfrigérateur aux alentours de 4 à 6° (attention, elle craint le gel !), où l’on doit pouvoir la conserver 48 heures environ.

- la durée de conservation pourra être moindre en fonction du moment où elle a été retirée de l’eau (pêche ou bassin).


Recette(s) :

- Palourdes - En sauce (peut se faire avec d’autres coquillages)



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP