11 janvier : Pêche. Le poisson tué à la japonaise à Quiberon 2 janvier : Dans le bassin d’Arcachon, des producteurs d’huîtres traditionnelles lancent une pétition contre les huîtres de laboratoire1er janvier : www.Manger-la-mer.org vous présente ses meilleurs voeux pour l’année 2017Décembre 2016 : Réveillon : une huître sur trois est "artificielle"Décembre 2016 : Florent Tarbouriech implante en Espagne son procédé d’"huîtres solaires"Décembre 2016 : Ostréiculture. Des « huîtres espionnes » pour déjouer les voleursDécembre 2016 : Huîtres d’Étel. « Ni trop salées, ni trop iodées »Décembre 2016 : Coquilles de la rade. Tous ne jouent pas le jeuDécembre 2016 : Fêtez Noël à Océanopolis !Décembre 2016 : Thoniers dans l’Indien. Finie la protection militaire Décembre 2016 : Pêche au bar. Les ministres ménagent les professionnelsDécembre 2016 : L’UE s’accorde sur les quotas de pêche 2017Décembre 2016 : UBS. Des pistes pour valoriser la solieria Décembre 2016 : Dauphins échoués. Un séisme sous-marin évoquéDécembre 2016 : Coquilles Saint-Jacques. Première pêche aux GlénanDécembre 2016 : Le retour inespéré de la morue du NordDécembre 2016 : Rade de Brest. L’effort de pêche sur la praire menace-t-il le maërl ? Décembre 2016 : Usine de Kervellerin. La nouvelle vie des huîtres
Accueil > Les espèces > Algues > Ouessanne (algue brune)

Ouessanne (algue brune)

Undaria pinnatifida

Dernière mise à jour le lundi 5 novembre 2007

Une algue originaire du Japon, introduite volontairement dans les années 90 en Bretagne pour en développer la culture, alors qu’elle avait été introduite, involontairement cette fois, en Méditerranée dans les années 70 (à la suite d’importation d’huîtres).


Ouessanne (algue brune)

Nom usuel wakamé
Noms régionaux fougère de mer
Nom en anglais  ?
Profondeur habituelle de 0,5 à -15 m
Taille maximale relevée 1 à 3 m
Durée de vie évaluée (moyenne) 3 à 5 ans
Facteurs de régression
Réglementation de pêche licence professionnelle
Utilisations principales alimentation humaine à l’état frais ou déshydratée
Zones de pêche Espagne, golfe de Gascogne, Bretagne, Angleterre, Scandinavie
Etat de la ressource acceptable (2005)

Commentaires :

La composition chimique de cette algue est particulièrement intéressante :
- taux en proteine 22%, lipides 3%,
- riche en oligo-élements nikel, cuivre, cobalt, fer, zinc,magnésium.
- riche en calcium (1300 mg/kg
- riche en iode (attention aux hyperthyroïdies à partir d’une consommation supérieure à 8 g/jour).
- riche en vitamines A, D, B1, B2, B5, B12, K1
qui en font un aliment de haute valeur [1]

Deux ports récoltants : Le Guilvinec (29) et St-Malo (35)

Notes

[1Les fruits de la mer - J.C. Quéro, J.J. Vayne - Éditions Delachaux et Niestlé


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP