27 avril : Toxines. Des interdictions de pêche en rade de Brest 26 avril : Une larve dévoreuse de plastique, nouvel espoir pour l’environnement 24 avril : Océan Arctique : découverte d’une importante zone d’accumulation des déchets plastiques au nord de l’Europe19 avril : Pétoncle. L’or noir de la rade de Brest15 avril : Côtes-d’Armor. Un homard bleu très rare pêché dans la baie de Saint-Brieuc 13 avril : Le grand débarquement des méduses a commencé7 avril : Étoiles de mer. Draguées pour protéger les moules 4 avril : 22 % de la flore bretonne a disparu, est menacée ou quasi-menacée31 mars : Un plan européen pour "sauver" les stocks de poissons en Méditerranée29 mars : Brexit. Les pêcheurs veulent des garanties27 mars : Huître creuse. La sauvage gagne du terrain23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité
Accueil > Les espèces > Algues > Ouessanne (algue brune)

Ouessanne (algue brune)

Undaria pinnatifida

Dernière mise à jour le lundi 5 novembre 2007

Une algue originaire du Japon, introduite volontairement dans les années 90 en Bretagne pour en développer la culture, alors qu’elle avait été introduite, involontairement cette fois, en Méditerranée dans les années 70 (à la suite d’importation d’huîtres).


Ouessanne (algue brune)

Nom usuel wakamé
Noms régionaux fougère de mer
Nom en anglais  ?
Profondeur habituelle de 0,5 à -15 m
Taille maximale relevée 1 à 3 m
Durée de vie évaluée (moyenne) 3 à 5 ans
Facteurs de régression
Réglementation de pêche licence professionnelle
Utilisations principales alimentation humaine à l’état frais ou déshydratée
Zones de pêche Espagne, golfe de Gascogne, Bretagne, Angleterre, Scandinavie
Etat de la ressource acceptable (2005)

Commentaires :

La composition chimique de cette algue est particulièrement intéressante :
- taux en proteine 22%, lipides 3%,
- riche en oligo-élements nikel, cuivre, cobalt, fer, zinc,magnésium.
- riche en calcium (1300 mg/kg
- riche en iode (attention aux hyperthyroïdies à partir d’une consommation supérieure à 8 g/jour).
- riche en vitamines A, D, B1, B2, B5, B12, K1
qui en font un aliment de haute valeur [1]

Deux ports récoltants : Le Guilvinec (29) et St-Malo (35)

Notes

[1Les fruits de la mer - J.C. Quéro, J.J. Vayne - Éditions Delachaux et Niestlé


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP