Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Les espèces > Coquillages > Ormeau

Ormeau

Haliotis tuberculata tuberculata

Dernière mise à jour le lundi 9 septembre 2019


Nom scientifique international (obligatoire sur l’étal)
Haliotis tuberculata tuberculata
Nom usuel Ormeau
Noms régionaux Oreille de mer, ourmée, ormet, ormier, six trous, oreille de Vénus, oreille de Saint-Pierre, haliotis, haliotide

.

France Ormeau
Royaume-Uni Ormeer, green abalone
Allemagne Seeohr
Italie Orecchio di San Pietro, orecchia marina
Espagne Grexera, oreja de mar
Portugal Orelha

.

Classe Gastropoda
Ordre Archaeogastropoda
Famille Haliotidae
Description Coquille plate ovale comportant un certain nombre de trous de 5 à 10 suivant l’âge, certains sont fermés d’autres ouverts, la coquille est fortement attachée à l’animal qui possède un pied puissant et volumineux
*****
Taille commune relevée 9 à 12 cm
Taille maximale à l’âge adulte 14 cm (Europe)
Poids maximum relevé 295 g
Durée de vie maximale relevée 5 à 20 ans
*****
Distribution géographique Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord
Habitat L’ormeau affectionne les failles et la face inférieure des pierres, depuis la zone des marées jusqu’à une quinzaine de mètres
Profondeur habituelle de -2 à -20 m
Sédentaire Oui, bien qu’il puisse se déplacer
Pélagique Non
*****
Maturité sexuelle > 40 à 50 mm
Reproduction sexes séparés, ponte de juin à septembre, les larves sont attirées par la lumière et nagent près de la surface de l’eau, elle est planctonique pendant 10 jours, puis tombe au fond est devient un petit ormeau
*****
Habitudes alimentaires elles sont essentiellement végétariennes
*****
Prédateurs otaries, L’homme
Mode de pêche Cueillette à la main aux grandes marées
État de la ressource évaluée En diminution (braconnage)
*****
Qualités gustatives Pour les amateurs "le meilleur de la mer" un goût délicieux si la cuisson est bien faîte, trop cuit cela devient du caoutchouc
Informations nutritionnelles protéines, iode, ologo-éléments
*****
Aquaculture (Élevage) oui
Pays d’origine France
*****
Le saviez-vous ? Les trous ouverts des coquilles d’ormeaux ils servent à la respiration, mais aussi à l’évacuation des résidus de la digestion ou des fèces et des produits génitaux

.

Taille minimale de prise
Périodes de fermeture
Nbre prises /pers/jour
Nbre prises /pers/jour

en plongée

9 cm
Du 15 juin au 31 août
20 unités
INTERDIT

.

*** RÉGLEMENTATION DE LA PÊCHE DE LOISIR ***

La réglementation ou plutôt les réglementations concernant la pêche à pied de loisir sont très complexes et varient selon les départements.

c’est pourquoi vous pourrez utilement consulter le site : http://www.pecheapied-loisir.fr/je-suis-pecheur/reglementation/


Vous y trouverez des explications et des renseignements nécessaires pour bien comprendre la réglementation applicable sur votre lieu de pêche et pour vous permettre de passer un moment agréable au bord de la mer.


Il est très important de connaître la réglementation de votre secteur car tout abus, toute prise sous-taille ou en surnombre peuvent être lourdement sanctionnés.

.

RAPPELS PÊCHE DE LOISIR

La vente des produits pêchés est rigoureusement INTERDITE
La pêche est INTERDITE entre le coucher et le lever du soleil
La pêche dans les herbiers de zostères et de posidonies est INTERDITE

LABEL "L’Ormeau de Molène"

http://www.parc-marin-iroise.fr/Peche-Economie/Soutien-aux-pecheurs/Le-label-ormeaux-de-Molene


Ormeaux vivants (cliché réalisé à Océanopolis Brest)
Conseils d’achat :

L’ormeau est un coquillage protégé dont la pêche est très surveillée !
.
- ne vous étonnez donc pas que ceux qui vous seront proposés soient munis d’un collier en plastique de couleur.
- la couleur du collier change fréquemment afin de dissuader les braconniers d’en fabriquer.
.
- l’ormeau est un coquillage cher (aux alentours de 40 euros le kg) ; sa pêche a lieu principalement lors des grandes marées.
- les pêcheurs professionnels ont une licence spéciale et leurs activités sont très contrôlées.
.
- l’ormeau se conserve assez bien, et il est très rare qu’il ne soit pas frais.
- néanmoins, en posant votre doigt sur le talon (ventouse), vous pourrez constater rapidement si l’animal est vivant ou non.


Conseils de conservation et de préparation :

L’ormeau doit être conservé au réfrigérateur, ventouse vers le bas, de manière à ce que l’animal puisse se fixer sur une surface plane, ce qui lui permet de continuer à vivre.
.
Entre 24 et 48 heures avant de le consommer :
- décoquillez-le
- conservez uniquement le talon
- les viscères collés à l’arrière du talon seront grattés et jetés
- ensuite, mettez votre ormeau dans un torchon humide dans le réfrigérateur pendant au moins 24h et jusqu’à 48h.
.
Au moment de le cuisiner, il vous faudra encore le battre longuement avec un maillet de bois afin de l’attendrir.ou au marteau à viande
.
Je vous déconseille formellement de le congeler, car il perdrait une bonne partie de ses saveurs !


Commentaires :

- vous pouvez également conserver la coquille de l’ormeau qui est très belle à l’intérieur.
- nettoyez-la en la mettant à bouillir dans de l’eau pendant au moins deux heures.


Bibliographie et liens :

- Doris
PETIT DE VOIZE Patrice, LAMARE Véronique, LOZOUET Pierre, JEGLOT Samuel in : DORIS, 09/12/2018 : Haliotis tuberculata tuberculata Linnaeus, 1758, https://doris.ffessm.fr/ref/specie/437
.
- Jean-Claude Quéro et Jean-Jacques Vayne
Fruits de mer et plantes marines des pêches françaises
Editions Delachaux et Niestlé Ifremer
.
- Sophie et André Rozen
Coquillages, mollusques de nos côtes Atlantique, Manche
ISBN 2-84833-153-4



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP