18 janvier : Cargo pollueur. L’armateur condamné à un million d’euros17 janvier : Brest. Une nouvelle identité visuelle pour le Shom11 janvier : Pêche. Le poisson tué à la japonaise à Quiberon 2 janvier : Dans le bassin d’Arcachon, des producteurs d’huîtres traditionnelles lancent une pétition contre les huîtres de laboratoire1er janvier : www.Manger-la-mer.org vous présente ses meilleurs voeux pour l’année 2017Décembre 2016 : Réveillon : une huître sur trois est "artificielle"Décembre 2016 : Florent Tarbouriech implante en Espagne son procédé d’"huîtres solaires"Décembre 2016 : Ostréiculture. Des « huîtres espionnes » pour déjouer les voleursDécembre 2016 : Huîtres d’Étel. « Ni trop salées, ni trop iodées »Décembre 2016 : Coquilles de la rade. Tous ne jouent pas le jeuDécembre 2016 : Fêtez Noël à Océanopolis !Décembre 2016 : Thoniers dans l’Indien. Finie la protection militaire Décembre 2016 : Pêche au bar. Les ministres ménagent les professionnelsDécembre 2016 : L’UE s’accorde sur les quotas de pêche 2017Décembre 2016 : UBS. Des pistes pour valoriser la solieria Décembre 2016 : Dauphins échoués. Un séisme sous-marin évoquéDécembre 2016 : Coquilles Saint-Jacques. Première pêche aux GlénanDécembre 2016 : Le retour inespéré de la morue du NordDécembre 2016 : Rade de Brest. L’effort de pêche sur la praire menace-t-il le maërl ?
Accueil > Les espèces > Observées (en bord de mer) > Ophiure (étoile de mer)

Ophiure (étoile de mer)

Ophiura

Dernière mise à jour le mercredi 2 octobre 2013

Nous n’apercevons ce drôle d’animal, cousin des astéries (étoiles de mer) que lors des grandes marées, ou desséchées dans une laisse de mer !



ophiures (Manche)


Les ophiures font partie de l’une des cinq classes des echinodermes.
- on les trouve généralement au fond de toutes les mers de la planète, du littoral jusqu’à moins cinq milles mètres !

Elles sont composées d’un corps rond central qui peut atteindre 35 mm de diamètre, auquel se rattachent 5 bras très mobiles.
- leurs couleurs sont variables
- on peut en trouver de très colorées et jolies.

Cet animal gracile et d’apparence fragile ne l’est pas tant que ça  !
- il peut, comme les crabes, se séparer sans difficulté d’un de ses cinq bras (qui va repousser)

Les ophiures (30 espèces en Europe) se nourrissent de déchets, on dit qu’elles sont suspentivores, mais elles peuvent être aussi brouteuses ou fouisseuses, et presque toujours omnivores (il faut dire qu’elles ont 5 machoires !

- Les ophiures se reproduisent par oeufs, qui eux-mêmes contiennent des larves pélagiques.

- On trouve en France de nombreux sites de fossiles d’ophiures très ressemblants aux ophiures vivant actuellement.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP