21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large9 février : vacances de février rendez-vous à Oceanopolis !2 février : Brest. 5,5 millions d’euros pour le campus mondial de la mer 30 janvier : Récifs coralliens. Le constat alarmant de la goélette Tara 27 janvier : Une écloserie expérimentale à Porscave19 janvier : AOP. Des Japonais s’intéressent aux moules de bouchot 18 janvier : Cargo pollueur. L’armateur condamné à un million d’euros17 janvier : Brest. Une nouvelle identité visuelle pour le Shom11 janvier : Pêche. Le poisson tué à la japonaise à Quiberon
Accueil > Recettes > Mes ingrédients > Oignon de Roscoff

Oignon de Roscoff

Dernière mise à jour le lundi 7 décembre 2009

L’oignon, un légume que chacun a dans sa cuisine !
Il est indispensable tant il est bon, surtout celui-ci : l’oignon de Roscoff (29)


L’oignon est un de ces légumes indispensables, tant il concentre de saveurs et relève les goûts, les odeurs des mets qu’il accompagne !

Oignon de Roscoff

Il existe plusieurs sortes d’oignons, mais ma préférence va à l’oignon rose et tout particulièrement à l’oignon de Roscoff.
- cet oignon se tient très bien,
- il se coupe facilement,
- il se conserve bien, surtout s’il est en tresses (pour qu’il puisse respirer durant tout l’hiver !)
- et il a un goût nettement supérieur à celui de l’oignon blanc des Cévennes qui lui est un oignon doux, ou à celui de l’oignon jaune ou encore de l’oignon rouge (des pays à fortes chaleurs).


Roscoff - le vélo d'un "Johnnie"


L’oignon de Roscoff a obtenu une AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) le 19 octobre 2009.

lire ci-dessous l’article du Télégramme du 23 octobre 2009.


Oignon de Roscoff. L’AOC homologuée

C’est fait ! Par décret du Premier ministre, le cahier des charges de l’appellation d’origine contrôlée (AOC) « Oignon de Roscoff » est homologué. Ce décret, signé le 19octobre, a été publié, hier, au Journal officiel, et porte également la signature du ministre de l’Agriculture, Bruno Le Maire, et de la ministre de l’Économie, Christine Lagarde. Il stipule que seuls peuvent bénéficier de l’appellation d’origine contrôlée « Oignon de Roscoff » les oignons répondant aux conditions fixées par le cahier des charges établi dans le respect des propositions du comité national des appellations de l’Institut national de l’origine et de la qualité (Inao), en date du 8juillet 2009. L’AOC de l’Oignon de Roscoff couronne quinze années d’efforts et de persévérance du syndicat de défense du produit qui avait déposé un premier dossier de demande de reconnaissance, en AOC, en 1994. En 2009, 56 producteurs ont conduit leurs cultures selon le cahier des charges de l’AOC, soit environ 65 hectares pour 1.300 tonnes d’Oignons de Roscoff sur l’aire géographique retenue de Roscoff à Kerlouan.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP