19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !5 janvier : Bar. Les apnéistes privés de leur poisson roi 4 janvier : Bonne Année, Meilleurs voeux3 janvier : En Complèment (La pêche du Bar suite)2 janvier : Repas de fête. Chers homards et langoustines Décembre 2017 : Pêche au bar. Prière de le remettre à l’eau !Décembre 2017 : Mer. Un distributeur automatique d’huîtres et moules !Décembre 2017 : Conseil municipal. « La numéro 3 » au menu Décembre 2017 : Huîtres. Parfumées au citron ou à la framboiseDécembre 2017 : Climat. Les bienfaits secrets des micro-algues Décembre 2017 : Erquy. Un plongeur apnéiste surpris avec 157 coquilles Saint-Jacques Décembre 2017 : Rade de Brest. Les huîtres et les pétoncles disparaissent Décembre 2017 : Quand la glace fond, les animaux trinquent !Décembre 2017 : Les criées jouent la transparence Décembre 2017 : Océanopolis. L’importance du plancton en 3DDécembre 2017 : COMMUNIQUÉ DE PRESSE NATIONAL I PARIS I 20...Décembre 2017 : BretagneFinistèreBrest Record tour du monde solitaire : François Gabart sur la ligne d’arrivée entre 04h00 et 07h30Décembre 2017 : Plancton. La mer vaut bien une symphonie Décembre 2017 : Golfe du Morbihan. Une cité de l’huître en 2020 Décembre 2017 : Abeilles. La vente de deux pesticides suspendueDécembre 2017 : Bretagne Nord. Les plaisanciers privés de barDécembre 2017 : Huîtres. Sous haute surveillance Décembre 2017 : Pêche électrique. Intermarché vent deboutDécembre 2017 : Erdeven. Un thon rouge échoué à la barre d’Étel Décembre 2017 : Grands Fonds : Ifremer dévoile son prochain robot sous-marinDécembre 2017 : Glénan. Début de la saison de la pêche à la coquille Saint-JacquesDécembre 2017 : Quotas de pêche. Des débats jugés "puérils"Décembre 2017 : Pêche illégale. Un drone de surveillance testé en baie de Saint-Brieuc Décembre 2017 : Huîtres plates et pétoncles noirs. Hécatombe en rade de Brest
Accueil > Recettes > Mes ingrédients > Oignon de Roscoff

Oignon de Roscoff

Dernière mise à jour le lundi 7 décembre 2009

L’oignon, un légume que chacun a dans sa cuisine !
Il est indispensable tant il est bon, surtout celui-ci : l’oignon de Roscoff (29)


L’oignon est un de ces légumes indispensables, tant il concentre de saveurs et relève les goûts, les odeurs des mets qu’il accompagne !

Oignon de Roscoff

Il existe plusieurs sortes d’oignons, mais ma préférence va à l’oignon rose et tout particulièrement à l’oignon de Roscoff.
- cet oignon se tient très bien,
- il se coupe facilement,
- il se conserve bien, surtout s’il est en tresses (pour qu’il puisse respirer durant tout l’hiver !)
- et il a un goût nettement supérieur à celui de l’oignon blanc des Cévennes qui lui est un oignon doux, ou à celui de l’oignon jaune ou encore de l’oignon rouge (des pays à fortes chaleurs).


Roscoff - le vélo d'un "Johnnie"


L’oignon de Roscoff a obtenu une AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) le 19 octobre 2009.

lire ci-dessous l’article du Télégramme du 23 octobre 2009.


Oignon de Roscoff. L’AOC homologuée

C’est fait ! Par décret du Premier ministre, le cahier des charges de l’appellation d’origine contrôlée (AOC) « Oignon de Roscoff » est homologué. Ce décret, signé le 19octobre, a été publié, hier, au Journal officiel, et porte également la signature du ministre de l’Agriculture, Bruno Le Maire, et de la ministre de l’Économie, Christine Lagarde. Il stipule que seuls peuvent bénéficier de l’appellation d’origine contrôlée « Oignon de Roscoff » les oignons répondant aux conditions fixées par le cahier des charges établi dans le respect des propositions du comité national des appellations de l’Institut national de l’origine et de la qualité (Inao), en date du 8juillet 2009. L’AOC de l’Oignon de Roscoff couronne quinze années d’efforts et de persévérance du syndicat de défense du produit qui avait déposé un premier dossier de demande de reconnaissance, en AOC, en 1994. En 2009, 56 producteurs ont conduit leurs cultures selon le cahier des charges de l’AOC, soit environ 65 hectares pour 1.300 tonnes d’Oignons de Roscoff sur l’aire géographique retenue de Roscoff à Kerlouan.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP