23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Les espèces > Observées (en bord de mer) > Nasse réticulée (coquillage)

Nasse réticulée (coquillage)

Dernière mise à jour le mercredi 2 octobre 2013



nasse réticulée

Nasse réticulée

- on l’appelle aussi "éboueur de la mer" !

- c’est un petit coquillage assez courant sur le littoral français.
- il vit principalement sur les sables grossiers.
- c’est un nécrophage, c’est à dire qu’il se nourrit exclusivement d’animaux morts.

- à ma connaissance, il n’est pas consommé en France, mais il est commun de le consommer en Sicile.
- il est assez fréquent d’en trouver un ou deux dans un étal de langoustines, car il est ramassé avec le bas du filet sur les lieux de pêche des crustacés.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP