16 février : Faut-il vraiment manger des algues ?15 février : Criées bretonnes. Des efforts payés de retour 12 février : Pêche au bar : « Oui dans le sud, non au nord » de la Bretagne 10 février : Éolien flottant. « Brest est le site idéal » 8 février : Pêche à pied. Les précautions à prendre 6 février : Tara Pacific. La Station biologique à bord 5 février : Coquillages. Interdiction de les pêcher2 février : Lorient. 45,5 t de thon rouge pêchées illégalement : 135.000€ d’amendes 1er février : Manche. Certaines zones de pêche interdites 31 janvier : Roscoff. Ils découvrent des millions de gènes inconnus30 janvier : Pêche. En Normandie, le Brexit complique la donne 29 janvier : Erwan Le Roux. « C’est un écran de fumée » 27 janvier : Poisson de saison. Le bar à part 26 janvier : Les ports de Boulogne et Calais bloqués pour protester contre la pêche électrique 25 janvier : Pêcheurs de bars. La fronde s’organise24 janvier : pacifique Naufrage en mer de Chine : quelles conséquences pour l’environnement ?23 janvier : Le Combat contre la pêche électrique en Europe22 janvier : Bar. La position du porte-parole des ligneurs 21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !5 janvier : Bar. Les apnéistes privés de leur poisson roi
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Moules - Faire ouvrir des moules

Moules - Faire ouvrir des moules

Dernière mise à jour le mercredi 1er février 2012

C’est assez souvent que l’on peut, dans une recette mixte, vous demander d’ouvrir 500 à 600 g de moules (risotto, ragoût de fruits de mer, par exemple).
C’est certes un geste simple mais il est préférable de savoir comment faire plutôt que de se poser des questions en plein milieu d’une recette !



Préparation des moules :

Il est essentiel bien entendu de nettoyer et préparer vos moules avant de les cuisiner.

- déposer vos moules dans un évier (ou une cuvette) à moitié rempli d’eau fraîche.
- brasser vos moules,
- observer vos moules dans l’eau ; éliminer les moules cassées, les moules ouvertes ou celles restant à la surface de l’eau.

- nettoyer avec un couteau les moules portant des petits coquillages collés sur leurs coquilles.
- retirer le byssus

- rincer et égoutter vos moules.


Cuisson :

- poser sur la source d’énergie un récipient largement dimensionné (par rapport au volume de vos moules) et mettez sur feu vif.
- déposer vos moules ; si vous en avez moins de 500 g, ajouter 50 ml d’eau.
- couvrir.
- attendre 4 minutes, ouvrir le couvercle, vérifier qu’un bouillon a bien eu lieu (se traduit par une sorte de mousse très bulleuse qui recouvre brièvement les moules.)
- faire sauter les moules dans le récipient à la manière d’une crêpe, de manière à ce que les moules du dessous passent sur le dessus et que celles du dessus passent dessous.
- couvrir de nouveau et compter de nouveau 4 minutes.

- à l’issue de la cuisson, passer et égoutter vos moules en prenant la peine de recueillir le jus de cuisson que vous filtrerez sur un coton, une étamine, ou un filtre à café.
- ce jus peut être utilisé dans la recette ou congeler pour servir dans une recette ultérieure.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP