19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Les espèces > Coquillages > Moule méditerranéenne

Moule méditerranéenne

Mytilus galloprovincialis

Dernière mise à jour le mardi 17 décembre 2013



Moule de Méditerranée

Nom usuel moule
Noms régionaux mouscle, mousclo, musclé de martigues, de Rocco
Nom en anglais mediterranean mussel
Taille commune relevée 40 mm à 70mm
Taille maximale à l’âge adulte 15 cm
Poids maximum relevé
Maturité sexuelle 1 an
Durée de vie maximale relevée 8 ans
Profondeur habituelle
Sédentaire oui
Pélagique larves oui
État de la ressource évaluée forte diminution, pollutions
Pêche autorisée ou interdite :
du 1er janvier au 31 décembre

Pêche à pied et de loisir
Réglementation mise à disposition par le Ministère de L’Écologie, du Développement et de l’Énergie
- voir ici l’intégralité de l’arrêté du 26/10/2012 consolidé au 23/02/2013

Taille minimale de prise Périodes de fermeture Nbre prises/pers/jour
4 cm

RAPPEL pêche de loisir : La vente des produits pêchés est rigoureusement interdite


Commentaires :

- la moule de Méditerranée est élevée en mer, mais aussi dans l’étang de Thau
- elle est dénommée, tout comme l’huître, "moule de Bouzigues".

- contrairement à celles élevées en mer sur des filières, elles sont généralement élevées sur des tables, en pendant.

- la "mytilus galloprovincialis" est à la fois plus trapue, mais aussi beaucoup plus longue que la moule de l’Atlantique "mytilus edulis"

- celle-ci, photographiée au marché de Brive (Corrèze), est très pleine et très charnue,
- sa chair est plus blanche que celles de bouchots.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP