13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre 7 juillet : Brest. Fin des opérations de pompage sur les épaves de Maersk4 juillet : Activités nautiques. Un service de prévisions gratuites 3 juillet : Fumaison Groix renoue avec la tradition30 juin : Brest. À Océanopolis, la famille manchot s’agrandi29 juin : Écloserie. Des pétoncles noirs à l’essai28 juin : Sein. Les grands dauphins comme dans un écrin21 juin : Coquillages en rade de Brest. Le point sur les interdictions en cours
Accueil > Les espèces > Transformées > Produits séchés - Morue séchée

Produits séchés - Morue séchée

Gadus Morhua morhua

Dernière mise à jour le lundi 28 février 2011

La morue séchée, ces saveurs et ce goût inimitable qui firent le bonheur de nos grand-mères et de notre enfance.
Je vous en reparlerai dans le chapitre recettes.



Cela rappelle aussi aux plus anciens la "grande pêche", ce métier si dur où les pêcheurs partaient au large du Canada Terre-Neuve, ou au large de l’Islande durant plus de six mois par an ...

Depuis le 24 avril 2003 les Canadiens ont interdit la pêche à la morue au nord de Terre-Neuve, interrompant ainsi une pêche vieille de 5 siècles, et ils ont bien fait, car l’éradication de l’espèce était proche !


Il y a deux méthodes essentielles de salage et de conservation :

- la morue séchée en plein air, puis salée (cas typique en Norvège)

photos prises au pavillon de la Norvège à Brest 2004.

Séchoir Norvégien (Brest 2004)
Morue sur séchoir Norvégien

- la morue vidée, éclatée, et salée à la main puis entassée.

Morue éclatée salée

- ici ou là on trouve aussi de la morue séchée, salée, puis fumée, comme fréquemment par exemple en Gaspésie (Canada)......

- on dit qu’au Portugal il existerait une recette de morue pour chaque jour de l’année, vérité ou boutade ? il n’en reste pas moins vrai que les Portugais ont, de notoriété publique, consommé beaucoup de morue salée au siècle dernier !



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP