23 octobre : Halles à marée. Comment internet valorise le poisson 21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse4 octobre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas3 octobre : Coquilles Saint-Jacques. Préserver la ressource 2 octobre : Espadon. Des quotas dès 2017 pour contrer la surpêche en Méditerranée1er octobre : La mer Méditerranée en danger face au tourisme de masse selon WWF30 septembre : Bolinche on a pris en mains notre destin28 septembre : Aquaculture. Un potentiel et des barrages 27 septembre : Piraterie. Une coopération payante26 septembre : Objectif Plancton. Au service de la science 25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Mayonnaise

Mayonnaise

Dernière mise à jour le mercredi 1er février 2012

Il y a des mythes qui ont franchement la vie dure, car faire à la main 250 ml (environ) de mayonnaise ne prend en moyenne que 3 minutes !



Les ingrédients :
ingrédients pour ma mayonnaise


- un ou plusieurs jaunes d’oeufs (le jaune d’un œuf pesant 70 g. suffit à émulsionner environ 250 ml d’huile),
- de l’huile, d’arachide, d’olive, de colza, de noix, ou autre (selon vos habitudes, vos goûts, votre bourse),
note : l’huile d’olive donne une mayonnaise plus dense et au goût prononcé, l’huile de noix monte plus vite.
- de la moutarde dite de Dijon,
- du sel fin,
- du poivre,
- éventuellement un peu d’eau, de citron, ou de vinaigre.


Le matériel :

- un bol d’un volume approprié à la quantité de mayonnaise à préparer ; pour que ce soit aisé, il faut compter le double du volume de la mayonnaise.
le bol peut être en verre, en plastique, en arcopal, en grès, en faïence, métallique, ou tout autre matériau ; néanmoins il vaut mieux choisir une forme haute et large.

- une cuillère dite à soupe, ou mieux un fouet métallique.

- un torchon plié en quatre.


Mode de préparation :

- posez le bol sur un torchon plié en quatre ; ce n’est évidemment pas obligatoire, mais cela aide bien tout de même, le bol se trouvant ralenti voire immobilisé dans une éventuelle rotation ou gigue peu propice à préserver la sérénité habituelle du cuisinier ;-) !

- déposez dans le bol une cuillerée à café (plus ou moins rase selon les goûts) de moutarde et le jaune d’œuf ; la température de l’un ou l’autre des ingrédients n’a aucune importance.

- ajoutez le sel et le poivre.

- mélangez intimement le tout jusqu’à l’obtention d’une couleur uniforme.

- versez la valeur de 2 à 3 cuillerées d’huile, tournez (avec la cuillère) ou fouettez (avec le fouet), jusqu’à ce que l’émulsion prenne et que vous obteniez une consistance de crème épaisse.

- versez à nouveau 4 ou 5 cuillerées à soupe d’huile, mélangez soigneusement.
NB : il est normal que, dans un premier temps, vous ayez l’impression que votre mélange se morcelle, mais l’action de tourner ou de fouetter remédie rapidement à la chose.
(mon premier « rattrapage de mayonnaise », devant une famille éplorée, date de ma quatorzième année, donc de 1957 !)

- continuez ainsi jusqu’à l’obtention de la quantité désirée.

- à la fin, rectifiez éventuellement l’assaisonnement, en goûtant, et si vous n’aimez pas l’aspect jaune soutenu donné par de bons oeufs de ferme, ajoutez la valeur d’une cuillerée à café (ou un peu plus suivant le résultat escompté) de vinaigre de vin, de vinaigre blanc, ou de jus de citron ; mélangez vivement.

Certains cuistots font chauffer le vinaigre, mais pas moi, faites comme vous le sentez.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP