25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large9 février : vacances de février rendez-vous à Oceanopolis !2 février : Brest. 5,5 millions d’euros pour le campus mondial de la mer 30 janvier : Récifs coralliens. Le constat alarmant de la goélette Tara 27 janvier : Une écloserie expérimentale à Porscave19 janvier : AOP. Des Japonais s’intéressent aux moules de bouchot 18 janvier : Cargo pollueur. L’armateur condamné à un million d’euros17 janvier : Brest. Une nouvelle identité visuelle pour le Shom
Accueil > Les espèces > Transformées > Conserves - Maquereau

Conserves - Maquereau

Dernière mise à jour le lundi 28 février 2011

Le maquereau, sur le littoral, est un poisson d’été.
Et en été, du temps où il n’y avait pas de réfrigérateur ni même de glacière, du moins chez les particuliers, on a évidemment cherché à conserver cet excellent poisson.
- pour ce faire on prenait du petit maquereau qu’en Bretagne on appelle "lisette", et ailleurs "cavail".



Hier :

Dans certaines familles on conservait les maquereaux quelques jours en les faisant :
- au sel,
- séchés, dans les régions qui le permettent,
- ou encore au vin blanc comme dans l’excellente recette des "maquereaux au vin blanc".


Aujourd’hui :

Depuis le début du siècle dernier, la mise en boîte permet également de conserver les maquereaux.

- malheureusement, il n’y a que bien peu de conserveries dignes de ce nom, du moins pour les produits de la mer, et c’est encore plus vrai pour les maquereaux !
- on met n’importe quoi dans les boîtes et de préférence "des bouts de gros maquereaux" dans une préparation qui ne correspond pas à grand chose ...
- le but inavoué est bien entendu de nous vendre une conserve portant le nom de maquereau !

Depuis l’avènement des congélateurs, on a trouvé une autre façon de conserver les maquereaux : la congélation familiale ou industrielle.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP