21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président 3 mars : Marine. Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020 1er mars : Brexit. Les pêcheurs bretons se préparent à lutter28 février : Mer. Kaïros parie sur le composite biosourcé 25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large9 février : vacances de février rendez-vous à Oceanopolis !
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Lotte - Rôtie

Lotte - Rôtie

Dernière mise à jour le mercredi 1er février 2012

Une lotte, produit noble de la mer, accompagnée de pommes de terre de Noirmoutier et de crème fraîche d’Isigny ... pourquoi dit-on que les Bretons sont chauvins hé ? :-))



Ingrédients pour 4 personnes :

- une queue de lotte de 1 kg 200 (Attention lors de l’achat, voir mes conseils),
- 1 càs de persil frisé haché menu,
- 2 tomates bien mûres,
- 2 oignons de Roscoff,
- 1 càc de cognac,
- 75 ml de crème fraîche épaisse d’Isigny,
- 12 pommes de terre primeur de Noirmoutier,
- beurre baratté salé,
- 1 laitue (facultatif).


Mode de préparation :

mettre vos assiettes à chauffer

Parer la lotte :
- retirer la ou les peaux, la grise, puis la translucide,
- retirer l’arête centrale,
- couper les deux lobes en fines tranches (3/4 de cm d’épaisseur)
- puis couper les tranches en deux.

- dans une cocotte en fonte, faire revenir les oignons émincés grossièrement, ou coupés en 8, dans du beurre baratté salé frémissant,
- juste avant la coloration, ajouter les tomates émincées,
- puis les pommes de terre juste lavées et séchées.

- ajouter la lotte coupée en tronçons de 5 cm,
- puis le persil en pluie,
- ainsi que la cuillerée de cognac.

- laisser cuire doucement sous couvercle durant 30 à 40 minutes en ayant soin de remuer l’ensemble toutes les 10 minutes,
- contrôler la cuisson des pommes de terre à l’aide d’un couteau,
- suivant leur grosseur, elles devraient être cuites environ en 35/40 minutes (la lotte l’étant aussi dans le même temps).

- à l’issue de la cuisson, réduire le feu au minimum et napper le tout de crème fraîche.
- mélanger doucement jusqu’à obtenir une crème frémissante.

- servir sur assiettes chaudes.

Pour les gens pressés :
- il est possible d’ajouter une laitue coupée en quatre en même temps que vous mettez le poisson dans la cocotte, la vapeur dégagée permettant de gagner jusqu’à 15 minutes sur la cuisson de l’ensemble.


Quel(s) vin(s) ?

pour un délice de saveurs mêlées :
- un pinot gris,
- ou un pinot noir
("Vignoble du vieux moulin" - 67560 Rosheim)



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP