16 février : Faut-il vraiment manger des algues ?15 février : Criées bretonnes. Des efforts payés de retour 12 février : Pêche au bar : « Oui dans le sud, non au nord » de la Bretagne 10 février : Éolien flottant. « Brest est le site idéal » 8 février : Pêche à pied. Les précautions à prendre 6 février : Tara Pacific. La Station biologique à bord 5 février : Coquillages. Interdiction de les pêcher2 février : Lorient. 45,5 t de thon rouge pêchées illégalement : 135.000€ d’amendes 1er février : Manche. Certaines zones de pêche interdites 31 janvier : Roscoff. Ils découvrent des millions de gènes inconnus30 janvier : Pêche. En Normandie, le Brexit complique la donne 29 janvier : Erwan Le Roux. « C’est un écran de fumée » 27 janvier : Poisson de saison. Le bar à part 26 janvier : Les ports de Boulogne et Calais bloqués pour protester contre la pêche électrique 25 janvier : Pêcheurs de bars. La fronde s’organise24 janvier : pacifique Naufrage en mer de Chine : quelles conséquences pour l’environnement ?23 janvier : Le Combat contre la pêche électrique en Europe22 janvier : Bar. La position du porte-parole des ligneurs 21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !5 janvier : Bar. Les apnéistes privés de leur poisson roi
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Lotte - Rôtie

Lotte - Rôtie

Dernière mise à jour le mercredi 1er février 2012

Une lotte, produit noble de la mer, accompagnée de pommes de terre de Noirmoutier et de crème fraîche d’Isigny ... pourquoi dit-on que les Bretons sont chauvins hé ? :-))



Ingrédients pour 4 personnes :

- une queue de lotte de 1 kg 200 (Attention lors de l’achat, voir mes conseils),
- 1 càs de persil frisé haché menu,
- 2 tomates bien mûres,
- 2 oignons de Roscoff,
- 1 càc de cognac,
- 75 ml de crème fraîche épaisse d’Isigny,
- 12 pommes de terre primeur de Noirmoutier,
- beurre baratté salé,
- 1 laitue (facultatif).


Mode de préparation :

mettre vos assiettes à chauffer

Parer la lotte :
- retirer la ou les peaux, la grise, puis la translucide,
- retirer l’arête centrale,
- couper les deux lobes en fines tranches (3/4 de cm d’épaisseur)
- puis couper les tranches en deux.

- dans une cocotte en fonte, faire revenir les oignons émincés grossièrement, ou coupés en 8, dans du beurre baratté salé frémissant,
- juste avant la coloration, ajouter les tomates émincées,
- puis les pommes de terre juste lavées et séchées.

- ajouter la lotte coupée en tronçons de 5 cm,
- puis le persil en pluie,
- ainsi que la cuillerée de cognac.

- laisser cuire doucement sous couvercle durant 30 à 40 minutes en ayant soin de remuer l’ensemble toutes les 10 minutes,
- contrôler la cuisson des pommes de terre à l’aide d’un couteau,
- suivant leur grosseur, elles devraient être cuites environ en 35/40 minutes (la lotte l’étant aussi dans le même temps).

- à l’issue de la cuisson, réduire le feu au minimum et napper le tout de crème fraîche.
- mélanger doucement jusqu’à obtenir une crème frémissante.

- servir sur assiettes chaudes.

Pour les gens pressés :
- il est possible d’ajouter une laitue coupée en quatre en même temps que vous mettez le poisson dans la cocotte, la vapeur dégagée permettant de gagner jusqu’à 15 minutes sur la cuisson de l’ensemble.


Quel(s) vin(s) ?

pour un délice de saveurs mêlées :
- un pinot gris,
- ou un pinot noir
("Vignoble du vieux moulin" - 67560 Rosheim)



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP