16 février : Faut-il vraiment manger des algues ?15 février : Criées bretonnes. Des efforts payés de retour 12 février : Pêche au bar : « Oui dans le sud, non au nord » de la Bretagne 10 février : Éolien flottant. « Brest est le site idéal » 8 février : Pêche à pied. Les précautions à prendre 6 février : Tara Pacific. La Station biologique à bord 5 février : Coquillages. Interdiction de les pêcher2 février : Lorient. 45,5 t de thon rouge pêchées illégalement : 135.000€ d’amendes 1er février : Manche. Certaines zones de pêche interdites 31 janvier : Roscoff. Ils découvrent des millions de gènes inconnus30 janvier : Pêche. En Normandie, le Brexit complique la donne 29 janvier : Erwan Le Roux. « C’est un écran de fumée » 27 janvier : Poisson de saison. Le bar à part 26 janvier : Les ports de Boulogne et Calais bloqués pour protester contre la pêche électrique 25 janvier : Pêcheurs de bars. La fronde s’organise24 janvier : pacifique Naufrage en mer de Chine : quelles conséquences pour l’environnement ?23 janvier : Le Combat contre la pêche électrique en Europe22 janvier : Bar. La position du porte-parole des ligneurs 21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !5 janvier : Bar. Les apnéistes privés de leur poisson roi
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Lotte - Au naturel

Lotte - Au naturel

Dernière mise à jour le mercredi 1er février 2012

La lotte (ou baudroie) est un poisson fabuleux, tant par son aspect, que par la facilité de l’accommoder de différentes manières.
Aujourd’hui je vous propose une recette au naturel, pour que vous ne puissiez plus dire que la lotte n’a pas de goût ...
Si, si, c’est une idée reçue, surtout depuis que la congélation voudrait supplanter le frais !



Ingrédients :

- 200 g de lotte entière par convive (Attention lors de l’achat, voir mes conseils),
- beurre baratté salé,
- crème fraîche épaisse,
- fleur de sel de mer,
- et piment d’Espelette.


Mode de préparation :

Mettre vos assiettes à chauffer.

Parez la lotte :
- retirez la ou les peaux, la grise, puis la translucide,
- retirez l’arête centrale,
- coupez les deux lobes en fines tranches (3/4 de cm d’épaisseur)
- puis coupez les tranches en deux.

- saler modérément à la fleur de sel, en saupoudrant légèrement chaque tranche.

- dans une sauteuse, faire frémir le beurre (sans coloration),
- ajouter les tranches de lotte et les faire dorer vivement une minute de chaque côté,
- réduire le feu et laisser les jus sortir et se mêler (3 minutes).

- napper de crème fraîche épaisse,
- laisser buller la crème sur feu très doux (- de 40 °).

- servir sur assiettes préalablement chauffées.


Quel accompagnement ?

à l’époque du chou romanesco :
- ébouillanté 8 minutes et réchauffé au beurre dans une poêle
- c’est un légume de grande qualité
- mais attention : à l’achat les pointes ne doivent pas être grises, ne prenez que des individus bien verts, signe de fraîcheur.


Quel(s) vin(s)

- un pinot gris
ou
- un pinot noir
de nos excellents vignerons "Le vignoble du vieux moulin" à Rosheim (67)



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP