22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique 13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre
Accueil > Actualités de la mer > Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale

Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale

Dernière mise à jour le jeudi 23 mars 2017

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 22 Mars 2017
Visualiser l’article original


Scapak. Comme Société centrale de l’armement de la pêche artisanale de Keroman. Comme aussi la contraction de Scapêche (armement à la pêche du groupe Mousquetaires Intermarché) et Apak (Armement de la pêche artisanale de Keroman). Les deux armements, industriel et artisanal, se sont en effet associés pour créer cette nouvelle structure à Lorient.

Premier projet : achat d’un chalutier

Leur premier projet commun est l’achat d’un chalutier étaplois, le Gloire-à-Marie-III, et sa transformation pour pêcher à la senne danoise. Ce nouvel équipement débouchera sur un navire polyvalent (senne danoise, chalut pélagique et chalut de fond).

Le projet se chiffre à près de 2 millions d’euros. La Scapêche est actionnaire à 20 % de la Scapak, l’Apak à 70 % et l’Armement du Golfe de Gascogne Morbihan (une structure créée à Lorient pour aider les pêcheurs à financer l’achat de nouveaux bateaux) à 10 %.

Enjeu : "continuer à alimenter les criées"

.../...

Lire l’article complet …


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP