22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique 13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre
Accueil > Les espèces > Observées (en bord de mer) > Lithothamnia (algue encroûtante)

Lithothamnia (algue encroûtante)

Algues encroûtantes et calcaires

Dernière mise à jour le mercredi 2 octobre 2013



Algues rouges encroôtantes

Ce drôle de caillou (taille réelle 6 cm) est la résultante du travail d’une algue rouge encroûtante !

Il est probable que ce morceau s’est détaché du rocher et a été drossé à la côte ; l’algue en perdant son biotope est morte et la croûte s’est décolorée passant du rose au blanc sale !

- il existe en fait plusieurs espèces de ce genre d’algues qui ne peuvent être clairement identifiées que sous examen microscopique !
- elles peuvent se rencontrer sous différentes formes et couleurs.

- pour vivre et croître, cette algue a besoin d’être entre moins 50 et moins 10 mètres, à une température inférieure à 15 degrés.

- sa croissance très lente peut être contrariée par le broutage exercé par certains animaux herbivores.

- cette algue est de la même famille que celle du maërl, c’est pourquoi elle a été utilisée également pour les amendements.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP