17 janvier : Brest. Une nouvelle identité visuelle pour le Shom11 janvier : Pêche. Le poisson tué à la japonaise à Quiberon 2 janvier : Dans le bassin d’Arcachon, des producteurs d’huîtres traditionnelles lancent une pétition contre les huîtres de laboratoire1er janvier : www.Manger-la-mer.org vous présente ses meilleurs voeux pour l’année 2017Décembre 2016 : Réveillon : une huître sur trois est "artificielle"Décembre 2016 : Florent Tarbouriech implante en Espagne son procédé d’"huîtres solaires"Décembre 2016 : Ostréiculture. Des « huîtres espionnes » pour déjouer les voleursDécembre 2016 : Huîtres d’Étel. « Ni trop salées, ni trop iodées »Décembre 2016 : Coquilles de la rade. Tous ne jouent pas le jeuDécembre 2016 : Fêtez Noël à Océanopolis !Décembre 2016 : Thoniers dans l’Indien. Finie la protection militaire Décembre 2016 : Pêche au bar. Les ministres ménagent les professionnelsDécembre 2016 : L’UE s’accorde sur les quotas de pêche 2017Décembre 2016 : UBS. Des pistes pour valoriser la solieria Décembre 2016 : Dauphins échoués. Un séisme sous-marin évoquéDécembre 2016 : Coquilles Saint-Jacques. Première pêche aux GlénanDécembre 2016 : Le retour inespéré de la morue du NordDécembre 2016 : Rade de Brest. L’effort de pêche sur la praire menace-t-il le maërl ?
Accueil > La Mer (Métiers / Loisirs) > Métiers de la mer > Commercialisation - Mareyeurs

Commercialisation - Mareyeurs

Dernière mise à jour le dimanche 6 mars 2011

Traditionnellement mal aimé, le mareyeur concourt néanmoins à répartir et distribuer les produits de la pêche en France sur l’ensemble des métiers concernés.



La France compte 380 entreprises de mareyage où travaillent un peu plus de 5000 personnes.

Les mareyeurs sont les chaînons indispensables de la filière entre l’offre des pêcheurs et la demande des consommateurs.
Ils sont évidemment regroupés dans les ports au plus près des criées.
Ils ont pour mission d’acheter le produit des pêches aux producteurs (aquaculteurs, pêcheurs), aux criées, aux importateurs.

Ils revendent ensuite les poissons, crustacés ou coquillages en l’état ou, pour les poissons, tels quels ou éviscérés, étêtés, ou en filets :
- aux poissonniers détaillants,
- aux grandes surfaces,
- aux restaurateurs,
- aux organismes de restauration collective.

Ils peuvent même exporter :
- par exemple à partir de Brest sur l’Allemagne, le Bénélux, la Suisse et surtout l’Espagne, grande consommatrice de poissons.

http://www.mareyeurs.org/accueil-1-p-45.html



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP