23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président 3 mars : Marine. Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020 1er mars : Brexit. Les pêcheurs bretons se préparent à lutter28 février : Mer. Kaïros parie sur le composite biosourcé 25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large9 février : vacances de février rendez-vous à Oceanopolis !
Accueil > La Mer (Métiers / Loisirs) > Métiers de la mer > Commercialisation - Mareyeurs

Commercialisation - Mareyeurs

Dernière mise à jour le dimanche 6 mars 2011

Traditionnellement mal aimé, le mareyeur concourt néanmoins à répartir et distribuer les produits de la pêche en France sur l’ensemble des métiers concernés.



La France compte 380 entreprises de mareyage où travaillent un peu plus de 5000 personnes.

Les mareyeurs sont les chaînons indispensables de la filière entre l’offre des pêcheurs et la demande des consommateurs.
Ils sont évidemment regroupés dans les ports au plus près des criées.
Ils ont pour mission d’acheter le produit des pêches aux producteurs (aquaculteurs, pêcheurs), aux criées, aux importateurs.

Ils revendent ensuite les poissons, crustacés ou coquillages en l’état ou, pour les poissons, tels quels ou éviscérés, étêtés, ou en filets :
- aux poissonniers détaillants,
- aux grandes surfaces,
- aux restaurateurs,
- aux organismes de restauration collective.

Ils peuvent même exporter :
- par exemple à partir de Brest sur l’Allemagne, le Bénélux, la Suisse et surtout l’Espagne, grande consommatrice de poissons.

http://www.mareyeurs.org/accueil-1-p-45.html



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP