Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Le réseau Internet est en train de se noyer

Le réseau Internet est en train de se noyer

Dernière mise à jour le mardi 10 septembre 2019

Article paru sur le site "National géographic :"
- 00 Juillet 2019 Article
Visualiser l’article original


Quand Internet est coupé, la vie telle que les Français modernes se l’imaginent est comme mise sur pause. Terminé les fils d’actualité remplis de chatons et les mises à jour de statuts Facebook, finis aussi le contrôle des feux de circulation et les accès aux dossiers dématérialisés des patients dans les hôpitaux.

Un vaste réseau d’infrastructures physiques sous-tend les connexions Internet qui affectent presque tous les aspects de la vie moderne. Les câbles à fibre optique, les stations de transfert et de stockage de données et les centrales électriques forment un vaste réseau.

Des recherches récentes démontrent qu’une grande partie de ces infrastructures seront affectées par la montée du niveau de la mer dans les années à venir.

Les scientifiques ont cartographié l’infrastructure du réseau Internet aux États-Unis et l’ont superposée aux cartes montrant l’élévation du niveau de la mer. Leurs résultats sont pour le moins inquiétants : en l’espace de 15 ans, des milliers de kilomètres de câbles en fibre optique - et des centaines d’autres infrastructures essentielles - risquent d’être submergés par les flots. Et même si certaines de ces infrastructures peuvent résister à l’eau, peu d’entre elles ont été conçues pour résister à l’eau en immersion totale.

« Une grande partie de l’infrastructure existante est située juste à côté des côtes, de sorte qu’il ne faut pas beaucoup plus que quelques centimètres d’eau en plus pour qu’elle se retrouve sous l’eau », explique Paul Barford, scientifique à l’Université du Wisconsin, Madison et coauteur de l’étude. « Le réseau a été déployé il y a 20 ans, quand personne ne pensait au fait que le niveau de la mer pouvait monter. »

« Cela va constituer un problème de taille » estime Rae Zimmerman, expert en adaptation urbaine au changement climatique au NYU. De larges pans de l’infrastructure Internet seront bientôt « sous l’eau, à moins que l’on ne les retire très rapidement. »

UNE TOILE ENCHEVÊTRÉE

La structure physique du réseau Internet a été installée quelque peu au hasard au cours des dernières décennies quand la demande a explosé, avec des lignes souvent posées de façon opportuniste aux côtés de lignes électriques, de routes ou d’autres grandes infrastructures. Mais les sociétés de télécommunication qui possèdent ces lignes, ces compteurs électriques, ces stations de transfert de données et autres composants gardent leurs informations de localisation exactes privées.
.

Lire l’article complet sur ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP