19 janvier : AOP. Des Japonais s’intéressent aux moules de bouchot 18 janvier : Cargo pollueur. L’armateur condamné à un million d’euros17 janvier : Brest. Une nouvelle identité visuelle pour le Shom11 janvier : Pêche. Le poisson tué à la japonaise à Quiberon 2 janvier : Dans le bassin d’Arcachon, des producteurs d’huîtres traditionnelles lancent une pétition contre les huîtres de laboratoire1er janvier : www.Manger-la-mer.org vous présente ses meilleurs voeux pour l’année 2017Décembre 2016 : Réveillon : une huître sur trois est "artificielle"Décembre 2016 : Florent Tarbouriech implante en Espagne son procédé d’"huîtres solaires"Décembre 2016 : Ostréiculture. Des « huîtres espionnes » pour déjouer les voleursDécembre 2016 : Huîtres d’Étel. « Ni trop salées, ni trop iodées »Décembre 2016 : Coquilles de la rade. Tous ne jouent pas le jeuDécembre 2016 : Fêtez Noël à Océanopolis !Décembre 2016 : Thoniers dans l’Indien. Finie la protection militaire Décembre 2016 : Pêche au bar. Les ministres ménagent les professionnelsDécembre 2016 : L’UE s’accorde sur les quotas de pêche 2017Décembre 2016 : UBS. Des pistes pour valoriser la solieria Décembre 2016 : Dauphins échoués. Un séisme sous-marin évoquéDécembre 2016 : Coquilles Saint-Jacques. Première pêche aux GlénanDécembre 2016 : Le retour inespéré de la morue du NordDécembre 2016 : Rade de Brest. L’effort de pêche sur la praire menace-t-il le maërl ?
Accueil > Mes bonnes adresses > Coups de coeur ! > Marchand de marrons chauds !

Marchand de marrons chauds !

Dernière mise à jour le samedi 17 janvier 2009



JPEG - 48.9 ko
Chauds les marrons, chauds !

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais les marchands de marrons de nos jours, ressemblent curieusement à ceux que nous avons connus quand nous avions entre 10 et 15 ans, "ils ont le même sourire, la même bonhommie, la même gentillesse !", la même touche comme nous disions alors, le même feeling comme disent nos enfants qui rigolent de nos sentiments pour "notre" marchand de marrons !

Bref "mon marchand de marrons", je le salue tous les samedis en descendant le marché de Saint-Renan (29) ; quelquefois je lui achète un sachet de marrons chauds et je me souviens de ces hivers rigoureux où nous n’avions très souvent pas assez de sous pour nous acheter un cornet de marrons chauds.

"Ils sont chauds mes marrons, ils sont beaux mes marrons, ils sont bons mes marrons"
"chauds les marrons, chauauauauds !"

Hier la chaudière à boulets ou à briquettes ! Aujourd’hui le four au gaz en bouteille (bientôt peut-être au granulé de bois ?),

- Autres temps , autres techniques, mais ces commerces de rue un peu désuets vivront-ils encore longtemps ?
- Il y a dix ans j’aurais dis non, qu’ils s’éteindraient avec notre génération, maintenant j’en suis moins sûr car avec l’avènement du tout bio, du recyclable, et de la nouvelle ère écologique ou raisonnée et raisonnable, je me demande si le marchand de marrons ne reviendra pas dans nos rues rien que pour que nous ayons la possibilité d’avoir des souvenirs !



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP