18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques8 septembre : Climat. Jean Jouzel : « Il faut agir tout de suite » 7 septembre : Saint-Jacques. Accord renouvelé entre pêcheurs britanniques et français 6 septembre : Pêche au bar. L’interdiction levée pour les pêcheurs amateurs 5 septembre : Haute mer. Un réservoir de ressources génétiques en manque de régulation 4 septembre : Consommation d’algues : attention au risque d’excès d’iode !3 septembre : CO2, la mer défoncée à l’acide 2 septembre : Mer. Les pros du port défendent Brest et Roscoff1er septembre : Pêche au gros. « Perfection ou punition »31 août : Le saviez-vous ? Des orques croisent en mer d’Iroise31 août : Pêche au thon rouge. C’est du sport ! 30 août : Poisson cru. Gare à l’Anisakis 29 août : Saint-Jacques. Pêcheurs français et anglais s’affrontent en mer 28 août : Saint-Brieuc. Patrons-pêcheurs et acolytes condamnés pour un trafic de coquilles27 août : Glénan. Une baleine à bec échouée aux Moutons25 août : Chaleur estivale. Le thon aime, les huîtres et moules souffrent 24 août : Lorient. Keroman : la belle saison de la sardine et du thon23 août : Pêcher un bar et le garder. L’amende peut être salée22 août : Des huîtres pour faire revenir la biodiversité dans la mer du Nord 21 août : Côtes-d’Armor. Ils sont accueillis par un requin en rentrant au port 20 août : Algues vertes. En retard, elles sont de retour 18 août : Floride. La vie aquatique de la côte ouest décimée par une « marée rouge » 17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux9 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"8 août : Le Chili devient le premier pays d’Amérique latine à interdire les sacs en plastique8 août : Alimentation. Manger des algues n’est pas si bon pour la santé 6 août : Des raies dangereuses se rapprochent des côtes françaises
Accueil > Actualités de la mer > Le gouvernement lance un plan solaire pour porter le taux d’énergies (...)

Le gouvernement lance un plan solaire pour porter le taux d’énergies renouvelables à 32% en 2030

Dernière mise à jour le dimanche 1er juillet 2018

Article paru sur le site "FranceInfo :"
- 28 Juin 2018
Visualiser l’article original


Avec son plan "Place au soleil", présenté jeudi 28 juin, le gouvernement veut promouvoir l’énergie photovoltaïque en France pour porter le taux d’énergies renouvelables à 32% en 2030, contre 22% aujourd’hui, révèle franceinfo. Pour y parvenir, différentes mesures très concrètes sont prévues afin d’encourager la conversion des particuliers, des entreprises ou des agriculteurs.

Dès 2019, le gouvernement va augmenter la prime à l’achat d’un chauffage ou d’un chauffe-eau solaire par les Français. Près de 30 000 ménages en étaient pourvus fin 2017. L’État va également simplifier les démarches des supermarchés qui s’engagent à installer des panneaux solaires sur leurs parkings et sur leurs toits. La mesure concerne pour l’instant une centaine de magasins par enseigne. Les écoquartiers sont inclus dans le dispositif.
Le cas des exploitations agricoles

Le plan solaire concerne aussi les agriculteurs qui installeront des panneaux solaires à la fois pour leur propre consommation et pour vendre ensuite de l’électricité. L’État prendra en charge 40% du prix du raccordement au réseau. L’énergie solaire ainsi produite peut leur apporter jusqu’à 15 000 euros de revenus en plus par année. Actuellement, Les exploitations agricoles accueillent 13% des installations photovoltaïques et 3% en solaire thermique. Au total, près de 15 000 installations agricoles sont déjà impliquées dans le développement du solaire photovoltaïque.

L’armée s’engage pour le photovoltaïque

Lire l’Article complet sur...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP