20 août : Algues vertes. En retard, elles sont de retour 18 août : Floride. La vie aquatique de la côte ouest décimée par une « marée rouge » 17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux9 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"8 août : Le Chili devient le premier pays d’Amérique latine à interdire les sacs en plastique8 août : Alimentation. Manger des algues n’est pas si bon pour la santé 6 août : Des raies dangereuses se rapprochent des côtes françaises1er août : La colère de Laury Thilleman contre le plastique dans la mer31 juillet : La mer sera bientôt dans la Constitution26 juillet : Pêche au bar. Les ligneurs s’en prennent aux bolincheurs24 juillet : Paradeep. À l’abordage du marché nautique ! 23 juillet : Brexit. Les pêcheurs toujours dans le bleu 21 juillet : Les députés inscrivent la préservation des mers et des océans dans la Constitution19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause
Accueil > Actualités de la mer > Brexit. Les pêcheurs anglais eux aussi sont inquiets

Brexit. Les pêcheurs anglais eux aussi sont inquiets

Dernière mise à jour le dimanche 1er avril 2018

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 30 Mars 2018
Visualiser l’article original


ls ont ardemment milité et voté pour le Brexit. Mais sur les quais animés de Brixham, un port du sud-ouest de l’Angleterre, les pêcheurs s’inquiètent désormais de voir leurs préoccupations oubliées dans les négociations avec l’Union européenne.

La région de Brixham a voté à 63 % pour le retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne. Une majorité nette, expression de la colère ressentie contre les quotas de pêche imposés par l’UE, souvent considérés ici comme responsables du déclin de l’activité.

« Aussi loin que je puisse me souvenir, les pêcheurs n’ont jamais obtenu un accord favorable » de l’UE, dit Dave Banks, qui rentre de quatre jours en mer. À 69 ans, il continue à pêcher seiches, soles et turbots sur son chalutier de 24 mètres.

Selon un projet d’accord publié en mars, le Royaume-Uni pourrait continuer à appliquer la politique européenne en matière de pêche pendant 20 mois après la sortie de l’UE, le 29 mars 2019.

Cette concession a suscité un tollé chez les pêcheurs. Plusieurs d’entre eux ont manifesté leur mécontentement en remontant la Tamise jusqu’au Parlement de Westminster. « Ça me rend malade », s’agace Rick Smith, un pêcheur retraité qui dirige désormais la Brixham Trawler Agents, l’institution qui organise chaque jour la vente du poisson à la criée.
75 % de marins-pêcheurs en moins

…/...
Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP