26 avril : Tévennec. Retour littéraire en enfer 25 avril : Secours. Impressionnant exercice maritime 24 avril : Eau et rivières. « Des plans de lutte » pas à la hauteur23 avril : Hécatombe de coraux dans la Grande Barrière australienne20 avril : La traque musclée contre les braconniers de bébés anguilles19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie 6 avril : Pêche au bar. Deux manifestations samedi dans la Manche5 avril : Risques côtiers. Le Parc naturel du golfe et l’UBO mesurent l’érosion4 avril : Climat. Même un réchauffement de 2° aura une incidence importante 3 avril : Accastillage textile. L’idée qui prend le large2 avril : Innovation. Le plastique, leur carburant !1er avril : Brexit. Les pêcheurs anglais eux aussi sont inquiets 31 mars : Grandes marées. De retour dès ce samedi ! 28 mars : Charente. Au secours des civelles27 mars : Erdeven. TK-Bremen : le cargo échoué ressort du sable 26 mars : Brest. Niveau de la mer : ça monte toujours plus vite23 mars : Pleubian. Une brèche béante dans le Sillon de Talbert22 mars : Bars en péril. Quels coupables ?13 mars : Saint-Nazaire. STX présente ses nouveaux paquebots écolo
Accueil > Recettes > Mes ingrédients > Laurier (frais ou sec)

Laurier (frais ou sec)

Laurus nobilis

Dernière mise à jour le mardi 5 août 2008


Laurier sauce Les feuilles de ce bel arbre (qui peut atteindre 8 à 10 mètres) font miracle dans beaucoup de préparations culinaires.

- Le laurier (souvent appelé "laurier sauce") parfume délicieusement un court-bouillon, une sauce ou la cuisson des bigorneaux par exemple.

Le laurier peut s’utiliser sec ou frais.

- j’ai la chance de posséder un jardin, je vais donc y cueillir mon laurier au même titre que les herbes aromatiques.
- c’est pour cela que j’utilise le laurier frais et non le laurier séché.
- néanmoins le laurier sec a ses adeptes, il est facile à trouver dans les grandes surfaces et autres magasins, de même que sur les marchés.

Si vous utilisez du laurier frais, ne comptez plus en feuilles mais en demi-feuilles seulement !


Note :

- Je taille mon laurier pour qu’il reste petit (rien à voir avec un bonzaï tout de même !) ; cela prend moins de place et surtout permet d’avoir les feuilles à une hauteur commode.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP