15 décembre : Abeilles. La vente de deux pesticides suspendue14 décembre : Bretagne Nord. Les plaisanciers privés de bar13 décembre : Huîtres. Sous haute surveillance 12 décembre : Pêche électrique. Intermarché vent debout11 décembre : Erdeven. Un thon rouge échoué à la barre d’Étel 10 décembre : Grands Fonds : Ifremer dévoile son prochain robot sous-marin9 décembre : Glénan. Début de la saison de la pêche à la coquille Saint-Jacques8 décembre : Quotas de pêche. Des débats jugés "puérils"7 décembre : Pêche illégale. Un drone de surveillance testé en baie de Saint-Brieuc 6 décembre : Huîtres plates et pétoncles noirs. Hécatombe en rade de Brest5 décembre : Pêche. « Il manquera 500 marins dans cinq ans »4 décembre : 4min Les pêcheurs de la Côte d’Opale en guerre contre la pêche électrique3 décembre : Rade de Brest. Où sont passés les pétoncles et les huîtres plates ?2 décembre : Spiruline : attention aux effets indésirables 30 novembre : Caraïbes. Des îles... de déchets 29 novembre : Cinq questions sur la pêche électrique, accusée d’appauvrir les pêcheurs français28 novembre : Tara : l’expédition se penche sur l’impact du guano de fientes d’oiseau sur le corail27 novembre : Recherche. Chut ! Les huîtres ont des oreilles26 novembre : Pays de Quimperlé : le député contre la pêche électrique 25 novembre : Non à la pêche électrique25 novembre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas24 novembre : Ilur. Autonome en eau et électricité23 novembre : Pêche électrique : une pratique brutale pour l’environnement23 novembre : L’Europe ouvre la voie à la très décriée pêche électrique22 novembre : Météo. Fort coup de vent attendu en fin de journée sur la pointe de la Bretagne21 novembre : Politique de la mer. Les attentes des professionnels20 novembre : Ostréiculture : l’huître naturelle insiste sur l’étiquette à cause des écloseries19 novembre : Concarneau. Campagne de coquilles Saint-Jacques aux Glénan 18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !
Accueil > La Mer (Métiers / Loisirs) > Loisirs marins > Pêche à la canne du bord

Pêche à la canne du bord

Dernière mise à jour le samedi 5 mars 2011


Il y a évidemment plusieurs sortes de pêches du bord :
- suivant la région géographique (nord, ouest, sud) de la France par exemple.
- suivant le site (jetée, rochers, pointe, plage)
- suivant le matériel utilisé (canne au coup, à lancer, à streamer, etc.)
- suivant le poisson recherché.

Je vais vous décrire ce que je connais, mais je ne connais pas tout !



Pêche à l'éperlan

La pêche de l’éperlan

L’éperlan est un joli petit poisson très vif et très brillant..

- ce petit carnassier est souvent présent dans des coins abrités, peu profonds et ensoleillés, les cales ou les ports assez ouverts ; ils y passent en bandes, en bancs, virevoltant à la recherche de crevettes microscopiques ou autres petits crustacés, voire des petits poissons ou alevins, le sprat ayant leur préférence !

- leur pêche consiste donc à se trouver là quand ils sont dans le secteur, et à essayer de les leurrer !

Il semblerait que la méthode la plus facile pour les pêcher est d’utiliser un bas de ligne mitraillette de 6 à 10 hameçons à plumes multicolores et bien mobiles.
- munir la mitraillette d’un plomb d’environ 20g.
- monter ce bas de ligne sur une ligne, la longueur totale (ligne et bas de ligne) doit égaler la longueur de la canne, pour ramener aisément vos poissons.
- mais si vous êtes déjà pêcheur au coup en rivière ou en lac vous savez cela aussi bien que moi.

Votre canne étant ainsi gréée, il vous suffira de l’utiliser à la façon d’une "dandinette lente" d’un mouvent lent et ample du poignet.
- chaque touche est sèche et le ferrage doit être ni trop mou, ni trop sec, car les décrochages sont fréquents, surtout sur les plus petits éperlans.

Comme pour les autres espèces, plus vous pêcherez souvent, plus votre technique s’améliorera.
- vous pouvez, si vous le désirez, utiliser l’éperlan en tant que vif sur une autre canne, à bar par exemple !

Vous pouvez espérer, suivant les jours, en prendre de 20 à 300, que vous conserverez vivants dans un seau rempli d’eau de mer, le temps de rentrer à la maison pour les préparer, car c’est un poisson délicieux.

Sachez néanmoins que l’humeur de l’éperlan est changeante et qu’il y a des jours sans :-) !

Les éperlans, on les mange comment ?



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP