Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > La France largement épinglée par le rapport de WWF sur la pollution plastique (...)

La France largement épinglée par le rapport de WWF sur la pollution plastique en Méditerranée

Dernière mise à jour le samedi 8 juin 2019

Article paru sur le site "France info :"
- 07 Juin 2019 Article
Visualiser l’article original


"Stoppons le torrent de plastique !" C’est le titre directif du rapport de WWF à l’attention des décideurs français et européens pour sauver la Méditerranée, publié vendredi 7 juin, à la veille de la journée mondiale de l’océan. L’ONG, chiffres édifiants à l’appui (600 000 tonnes de plastique rejetées dans la mer Méditerranée chaque année), épingle la mauvaise gestion des déchets en plastique de vingt-deux pays, et notamment de la France. Selon WWF, les politiques publiques françaises actuelles proposent des mesures trop limitées pour réduire la production et l’utilisation des plastiques.

Pour l’ONG, qui émet des recommandations pour renforcer la lutte contre cette pollution plastique, il faut aller plus loin dans la responsabilité de l’industrie et améliorer significativement les taux de recyclage. Voici cinq chiffres clés, concernant la France, à retenir de ce rapport alarmant.
1Plus de 66 kg de déchets en plastique par personne

La France est le plus gros producteur de déchets en plastique dans la région méditérranéenne*. En 2016, 5,7 millions de tonnes de produits en plastique ont été produits, soit environ 1,4% de la production mondiale.

Cette production a généré 4,5 millions de tonnes de déchets, le reste étant encore en cours d’utilisation. Ce qui équivaut à 66,6 kilogrammes de déchets en plastique annuels par personne en France. Plus de la moitié de ces déchets, 2,5 millions de tonnes, provient de l’industrie de l’emballage.

2Seulement 22% des plastiques recyclés

Les déchets en plastique produits ne sont pas tous recyclés, loin de là. Seuls 22% le sont, soit un million de tonnes. Sur les 76% (3,4 millions de tonnes) récoltés et non recyclés, 1,8 million de tonnes sont incinérés et 1,6 million de tonnes enfouis. Concernant le million de tonnes recyclé, 0,4 million est exporté pour recyclage, le reste étant recyclé sur place.

Bien que la France soit la plus grande économie méditerranéenne, le taux de recyclage de déchets en plastique est inférieur à celui de l’Espagne, de la Slovénie, de l’Italie ou encore d’Israël. WWF explique ce taux par une mauvaise gestion des déchets dans leur traitement, mais aussi dans leur collecte.

Tous les départements de la côte méditerranéenne présentent des taux de collecte de déchets ménagers inférieurs à la moyenne nationale, qui était de 36,5% en 2013. La Corse du Sud (15%) et le Var (22%) présentent notamment des taux de collecte particulièrement faibles. Le taux de mise en décharge, non recyclé, est notablement élevé dans certaines zones, comme à Marseille (40%) et en Corse (75%) et de nombreuses décharges à ciel ouvert sont présentes sur ces territoires, du fait de la saturation des décharges existantes.
380 000 tonnes de plastiques dans la nature, plus de 11 000 dans la Méditerranée.

Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP