Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > La mer n’a jamais été si chaude début juillet... Quelles conséquences (...)

La mer n’a jamais été si chaude début juillet... Quelles conséquences ?

Dernière mise à jour le mercredi 10 juillet 2019

Article paru sur le site "Nice-Matin :"
- 05 Juillet 2019 Article
Visualiser l’article original


28°C ont été mesurés dans la Méditerranée en ce début juillet. Si cette barre a déjà été franchie, c’est la première fois qu’elle arrive si tôt dans l’été. Quelles sont les conséquences pour les baigneurs, pour la faune et la flore ? Eléments de réponse.

Pourquoi si chaude ?.
La Méditerranée a déjà dépassé la barre des 28°C. C’était par exemple le cas en août 2018. Par contre, dès le début du mois de juillet c’est la première fois.

Deux éléments se cumulent pour justifier la température élevée de la Grande bleue. D’une part un réchauffement global des océans. "Près de 1°C sur les quarante dernières années. Et 3°C d’ici la fin du siècle dans la Méditerranée", explique Olivier Dufourneaud, directeur du pôle Océans à l’Institut Océanographique de Monaco.

D’autre part, les variations saisonnières ont également influé sur la chaleur de la Méditerranée en surface. "Un gros ensoleillement a chauffé l’eau, au même titre que l’air ambiant était très chaud durant cette canicule. En plus, il n’y avait pas beaucoup de vent ce qui empêche le brassage de l’eau".

En effet, la température en profondeur peut descendre jusque 13°C. Encore faut-il que le vent remue l’eau pour la rafraîchir.

Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP