21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président 3 mars : Marine. Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020 1er mars : Brexit. Les pêcheurs bretons se préparent à lutter28 février : Mer. Kaïros parie sur le composite biosourcé 25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large9 février : vacances de février rendez-vous à Oceanopolis !
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Joues de lotte à la poêle

Joues de lotte à la poêle

Dernière mise à jour le mardi 15 décembre 2015

Les joues de lottes étaient, il n’y a pas encore si longtemps, vendues pour le compte des hommes d’équipage, comme une prime au travail en quelque sorte ...



Joues de lotte fraîches

- les joues de lotte ne doivent pas être mangées trop fraîches car, comme toute partie musculaire, elles seraient beaucoup trop dures.
- elles devront donc êtres conservées, avec la peau, au réfrigérateur entre 1 et 4 degrés, pendant au moins 3 jours.

- vendues seules, elles sont souvent plus chères au kg que la lotte, ce qui est normal puisqu’il n’y a pratiquement pas de perte.

- les joues de lotte ont un goût voisin de celui du corps de la lotte.


Ingrédients :

- 4 petites joues ou 2 grosses par personne,
- 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive,
- 20 g de beurre baratté salé,
- vinaigre balsamique ou Pineau des Charentes,
- éventuellement épices ou herbes (selon goûts personnels),
- sel, poivre du moulin.


Mode de préparation :

- mettez vos assiettes à chauffer.

- retirez la peau grise en la soulevant avec un couteau pointu, puis en tirant dessus à l’aide d’un chiffon pour que cela ne glisse pas entre vos doigts.
- suivant leur grandeur et leur épaisseur, il est quelquefois nécessaire de les escaloper.

- faites bien chauffer la poêle, déposez l’huile d’olive puis le beurre, mettez la source d’énergie sur doux.
- déposez vos morceaux de joues et laissez cuire 5 à 6 minutes.

- en fin de cuisson, dégraissez la sauce avec un rien de vinaigre balsamique ou une cuillerée à soupe de Pineau des Charentes.
- laissez frémir quelques minutes afin que l’alcool s’évapore mais que les parfums restent.

- servez bien chaud.


Quel accompagnement ?

- purée de pommes de terre,
- pommes de terre à l’eau ou rissolées
- épinards à la crème.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP