19 avril : Pétoncle. L’or noir de la rade de Brest15 avril : Côtes-d’Armor. Un homard bleu très rare pêché dans la baie de Saint-Brieuc 13 avril : Le grand débarquement des méduses a commencé7 avril : Étoiles de mer. Draguées pour protéger les moules 4 avril : 22 % de la flore bretonne a disparu, est menacée ou quasi-menacée31 mars : Un plan européen pour "sauver" les stocks de poissons en Méditerranée29 mars : Brexit. Les pêcheurs veulent des garanties27 mars : Huître creuse. La sauvage gagne du terrain23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président
Accueil > Les espèces > Elevées > Huîtres triploïdes

Huîtres triploïdes

Dernière mise à jour le dimanche 9 décembre 2012

Cette huître est née de la volonté des ostréiculteurs et de la recherche scientifique appliquée.
Ce n’est pas un OGM
Cependant il est indéniable que cette huître qui n’est pas "naturelle" devrait être soumise à des règles d’étiquetages spécifiques !
La triploïde de A à Z .



L’huître triploïde qu’est ce que c’est

C’est une huître que l’on a stérilisée artificiellement

- Pourquoi faire ?

Pour permettre aux ostréiculteurs de vendre des huîtres toute l’année et en particulier durant l’été, où normalement l’huître creuse naturelle est laiteuse (période de reproduction), et donc moins attractive pour certains consommateurs.
- Si l’on en croit les scientifiques et les producteurs, cette huître modifiée ne présente aucun danger pour les consommateurs, ni pour la nature.

- je suis prêt à les croire, mais alors pourquoi 85 % des vendeurs d’huîtres refusent-ils d’afficher que ce sont des huîtres triploïdes ?


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP