22 novembre : Météo. Fort coup de vent attendu en fin de journée sur la pointe de la Bretagne21 novembre : Politique de la mer. Les attentes des professionnels20 novembre : Ostréiculture : l’huître naturelle insiste sur l’étiquette à cause des écloseries19 novembre : Concarneau. Campagne de coquilles Saint-Jacques aux Glénan 18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !31 octobre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie30 octobre : À la criée d’Erquy, Guy devait donner de la voix pour vendre le poisson 29 octobre : Morbihan. Les physalies débarquent, on oublie la baignade ! 28 octobre : Une baleine de 15 m s’échoue sur une plage à l’île de Ré 27 octobre : Pêche. Du thon rouge en Manche ! 26 octobre : La production mondiale de bananes menacée par un champignon25 octobre : Pêche. Répondre aux défis de demain à Itechmer 23 octobre : Halles à marée. Comment internet valorise le poisson 21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Huîtres creuses chaudes au safran

Huîtres creuses chaudes au safran

Dernière mise à jour le mercredi 1er février 2012

C’est la première recette d’huîtres chaudes que j’ai faite ! (1974)

Depuis je l’ai peaufinée au fil des ans, elle plaît habituellement beaucoup et même, curieusement, à ceux qui ne mangent généralement les huîtres que crues !

Cette recette est plus longue à décrire qu’à réaliser !



Ingrédients pour 4 convives :

convient pour un hors d’oeuvre.

NB : les huîtres peuvent être ouvertes 2 heures avant d’être préparées.

- 24 huîtres creuses petites mais charnues (11/12 au kg)
- 5 petites échalotes roses de Roscoff,
- 50 ml de crème fraîche épaisse,
- 50 ml de Gewurztraminer (cuvée Anne-Sophie vigne du vieux moulin- Rosheim-)
- 2 g de safran (si possible en filaments )
- 25 g de beurre baratté salé,
- 20 ml d’eau chaude,
- 2 jaunes d’oeufs,
- 1 kg de gros sel de mer ( le sel de terre ou sel gemme, nécessite d’utiliser beaucoup d’eau pour l’extraire et le rendre consommable, contrairement au sel de mer qui est récolté après évaporation naturelle)


Matériel nécessaire :

- un four avec grill,
- un ou plusieurs plats creux allant au four.


Mode de préparation :

- prenez le ou les plats prévus pour cuire les huîtres.
- tapissez-les de gros sel sur environ 2 cm d’épaisseur.

- ouvrez les huîtres (voir "comment ouvrir les huîtres creuses").
- jetez les couvercles.

- videz la première eau, décollez le corps de l’huître et laissez-la dans sa coquille.
(mangez la chair qui reste sur le couvercle, c’est traditionnellement le pourboire de l’ouvreur !)

- rangez les huîtres dans un plat de service, le plus à plat possible, pour qu’elles régénèrent une 2ème eau (environ 10 minutes après) et que celle-ci ne se vide pas.
- videz cette 2ème eau dans un récipient muni d’un filtre, gaze à pansement sur 4 épaisseurs par exemple, ou filtre à café ;
attention : filtration très lente pour ce dernier !.
- posez chaque coquille sur le gros sel en lui faisant un "nid".

- épluchez et hachez menu les échalotes.
- dans une casserole à fond large, déposez le beurre et laissez-le frémir.
- déposez les échalotes et laissez-les devenir translucides.
- chauffez 20 ml d’eau et ajoutez les pistils de safran, laissez infuser 10 minutes.

- versez la 2ème eau des huîtres dans un récipient muni d’un filtre (gaze à pansement, ou filtre à café, ou étamine posé dans un entonnoir en rapport.)

- reprenez le mélange précédent, ajoutez le vin, le jus des huîtres, mélangez à feu doux .
- ajoutez la crème toujours à feu doux
- ajoutez le safran infusé, et mélangez longuement de manière à obtenir une coloration régulière.
- enfin ajoutez les jaunes d’oeufs, mélangez afin d’obtenir une préparation homogène.

- répartissez la sauce sur chaque huître.
- mettez le four sur grill et enfournez position haute.
- comptez environ 6 à 8 minutes.

NB : la sauce doit être bien dorée mais pas brûlée, par contre l’huître doit être bien chaude, donc éventuellement descendez le plat d’un cran et laissez chauffer un peu plus en coupant le grill.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP