26 avril : Tévennec. Retour littéraire en enfer 25 avril : Secours. Impressionnant exercice maritime 24 avril : Eau et rivières. « Des plans de lutte » pas à la hauteur23 avril : Hécatombe de coraux dans la Grande Barrière australienne20 avril : La traque musclée contre les braconniers de bébés anguilles19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie 6 avril : Pêche au bar. Deux manifestations samedi dans la Manche5 avril : Risques côtiers. Le Parc naturel du golfe et l’UBO mesurent l’érosion4 avril : Climat. Même un réchauffement de 2° aura une incidence importante 3 avril : Accastillage textile. L’idée qui prend le large2 avril : Innovation. Le plastique, leur carburant !1er avril : Brexit. Les pêcheurs anglais eux aussi sont inquiets 31 mars : Grandes marées. De retour dès ce samedi ! 28 mars : Charente. Au secours des civelles27 mars : Erdeven. TK-Bremen : le cargo échoué ressort du sable 26 mars : Brest. Niveau de la mer : ça monte toujours plus vite23 mars : Pleubian. Une brèche béante dans le Sillon de Talbert22 mars : Bars en péril. Quels coupables ?13 mars : Saint-Nazaire. STX présente ses nouveaux paquebots écolo
Accueil > Comment faire ? > Huîtres creuses - Comment les ouvrir ?

Huîtres creuses - Comment les ouvrir ?

Huîtres naturelles nées et élevées en mer

Dernière mise à jour le dimanche 18 mars 2018

Bien des gens aiment beaucoup les huîtres creuses naturelles nées et élevées en mer,mais se privent de ce mets excellent, faute de savoir les ouvrir !
C’est à leur intention que j’explique ici, en photos, la méthode qui, selon moi, est la plus facile pour ouvrir toutes les sortes d’huîtres creuses.
Il existe des tas de couteaux spéciaux, d’engins plus barbares et chers les uns que les autres, destinés parait-il à aider à l’ouverture des huîtres ; je considère quant à moi qu’un couteau du genre du mien (long, flexible et solide à la fois, que l’on tient bien en main) est très suffisant pour ouvrir ces coquillages délicieux que sont les huîtres, mais aussi les praires, les palourdes, les clams, les coquilles saint-jacques, etc.





- Photo n° 1 : Rassemblez les huîtres à ouvrir sur une surface plane, non sensible à l’eau de mer (égouttoir d’évier, table mélaminée, etc.) avec le couteau et le chiffon qui vont bien.
- Photo n° 2 : Utilisez le chiffon (ici en micro-fribres) pour entourer solidement l’huître et présentez-la par l’arrière, ce qui vous permet aussi de protéger votre main en cas de dérapage du couteau !
- Photo n° 3 : Introduisez la pointe du couteau dans le prolongement de l’axe du coquillage, sans forcer, mais en cherchant la charnière ; vous l’aurez trouvée quand votre couteau s’enfoncera d’environ 1/2 cm.
- Photo n° 4 : Exercez une lègère torsion du couteau vers la gauche (vers vous), les deux coques se séparent légèrement.
- Photo n° 5 : Passez votre lame entre les deux coquilles en allant vers l’avant du coquillage, vous couperez ainsi le pied (muscle permettant à l’huître de s’ouvrir et de se refermer).
- Photo n° 6 : Détachez la partie de l’huître collée sur le couvercle et déposez-la dans l’autre coquille.
- Photo n° 7 : Videz l’eau, une seconde eau se reconstituera dans les 10 minutes.


Ne mettez jamais vos huîtres sur de la glace ; déposez-les simplement sur un plat ou une assiette en intercalant une couche de goèmon.

Une fois ouvertes, consommez vos huîtres dans les 2 heures qui suivent !



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP