23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président 3 mars : Marine. Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020 1er mars : Brexit. Les pêcheurs bretons se préparent à lutter28 février : Mer. Kaïros parie sur le composite biosourcé 25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large9 février : vacances de février rendez-vous à Oceanopolis !
Accueil > Actualités de la mer > Huîtres. La crainte du Norovirus de Noël

Huîtres. La crainte du Norovirus de Noël

Dernière mise à jour le mardi 22 novembre 2016

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 20 Novembre 2016
Visualiser l’article original


Comment se porte la profession ostréicole, à la veille du branle-bas de combat des fêtes de fin d’année ?
Alain Dréano, directeur du Comité régional de la Conchyliculture (CRC) :
Les ostréiculteurs sont toujours confrontés à une surmortalité des juvéniles. Les entreprises n’ont toujours pas retrouvé les niveaux de production d’avant 2008, date à laquelle cette surmortalité a commencé.
On est aujourd’hui à 12.000 tonnes de production annuelle sur le ressort du CRC, qui va de la presqu’île de Crozon jusqu’à la Loire-Atlantique.
Là où on produisait entre 20 et 25.000 tonnes avant. Les entreprises se sont adaptées et ont développé de nouvelles stratégies. Grosso modo, elles ont retrouvé un nouvel équilibre. Les dispositifs publics mis en place ont joué. Les aides ont rempli leur office.

Comment les entreprises ostréicoles sont-elles parvenues à surmonter cette mortalité et une telle chute de production ?

.../...

Lire l’article complet …


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP