19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie 6 avril : Pêche au bar. Deux manifestations samedi dans la Manche5 avril : Risques côtiers. Le Parc naturel du golfe et l’UBO mesurent l’érosion4 avril : Climat. Même un réchauffement de 2° aura une incidence importante 3 avril : Accastillage textile. L’idée qui prend le large2 avril : Innovation. Le plastique, leur carburant !1er avril : Brexit. Les pêcheurs anglais eux aussi sont inquiets 31 mars : Grandes marées. De retour dès ce samedi ! 28 mars : Charente. Au secours des civelles27 mars : Erdeven. TK-Bremen : le cargo échoué ressort du sable 26 mars : Brest. Niveau de la mer : ça monte toujours plus vite23 mars : Pleubian. Une brèche béante dans le Sillon de Talbert22 mars : Bars en péril. Quels coupables ?13 mars : Saint-Nazaire. STX présente ses nouveaux paquebots écolo12 mars : Pêche au bar interdite. Près de 650 manifestants à Morlaix10 mars : Mer. Une filière qui embauche 9 mars : Le froid fait s’échouer des milliers d’étoiles de mer8 mars : Vincent Campredon. « Montrer au monde que la mer est l’avenir de l’humanité » 7 mars : Marée. Un dauphin échoué à Plougoulm, un autre sauvé à Santec 5 mars : Norrd-Finistère. Un très vieux coquillage découvert
Accueil > Les espèces > Elevées > Coquillages - Huître plate d’élevage

Coquillages - Huître plate d’élevage

Ostrea Edulis

Dernière mise à jour le lundi 28 février 2011



Huître plate des Abers (ets Paluden)

Huître plate de l’aber Benoît (Établissements Paluden)


Nom usuel huître plate
Noms régionaux istr, ostria
Nom en anglais european oyster

Conditions de production :

Produire des huîtres plates aujourd’hui devient un réel problème, même s’il existe un marché potentiel assez important !

L’huître plate est devenue fort chère, ce qui n’est pas étonnant en soi puisque sa production a chuté depuis les années 70 de 15 000 tonnes à 3000 tonnes aujourd’hui.

L’huître plate est longue à élever, souvent fragile ; pratiquement tous les élevages ont été décimés par le parasite Marteilia refringens et le Bonamia ostrea dans les années 70.

L’huître plate pousse moins vite que la creuse ; elle est très sensible aux eaux fraîches, elle doit avoir à disposition une grande quantité de nourriture et occupe beaucoup de place au sol (fonds des parcs).

Du fait même de son mode de production, les manipulations par dragages sont assez aléatoires au regard des conditions météo.
- deux fois par an en général, elle se retrouvent au sec et le travail des ostréiculteurs est vraiment très important durant les marées propices.
- par ailleurs les prédateurs que sont les dorades, les étoiles de mer (pour ne citer qu’eux) sont assez difficiles à chasser ... et créent de réels soucis aux stocks, de même que les pillards et les tempêtes qui déplacent souvent 20 ou 30 % des huîtres.


huître plate 00 des abers


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP