19 avril : Pétoncle. L’or noir de la rade de Brest15 avril : Côtes-d’Armor. Un homard bleu très rare pêché dans la baie de Saint-Brieuc 13 avril : Le grand débarquement des méduses a commencé7 avril : Étoiles de mer. Draguées pour protéger les moules 4 avril : 22 % de la flore bretonne a disparu, est menacée ou quasi-menacée31 mars : Un plan européen pour "sauver" les stocks de poissons en Méditerranée29 mars : Brexit. Les pêcheurs veulent des garanties27 mars : Huître creuse. La sauvage gagne du terrain23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président
Accueil > Les espèces > Coquillages > Huître plate sauvage

Huître plate sauvage

Ostrea edulis

Dernière mise à jour le mardi 16 août 2016




Anatomie ostrea edulis

Nom usuel huître plate
Noms régionaux pied-de-cheval, istr, ustro
Nom en anglais european oyster, flat oyster
Taille commune relevée
Taille maximale à l’âge adulte
Poids maximum relevé
Maturité sexuelle hermaphrodite
Durée de vie maximale relevée 20 ans
Profondeur habituelle de -25 à -50 m à l’état adulte
Sédentaire oui
Pélagique oui à l’état juvénile
État de la ressource évaluée Faible en Bretagne
Pêche autorisée ou interdite :
du 1er janvier au 31 mars
du 1er avril au 30 septembre
du 1er octobre au 31 décembre

Pêche à pied et de loisir
Réglementation mise à disposition par le Ministère de L’Écologie, du Développement et de l’Énergie
- voir ici l’intégralité de l’arrêté du 26/10/2012 consolidé au 23/02/2013

Taille minimale de prise
Périodes de fermeture
Nbre prises/pers/jour
6 cm
du 1er avril au 30 septembre
6 dz ou 6 kg

RAPPEL pêche de loisir : La vente des produits pêchés est rigoureusement interdite


Notes et commentaires :

- cette huître plate sauvage provient d’un gisement naturel situé dans la rade de Brest (29).
- ce gisement protégé et contrôlé est probablement l’un des seuls en France qui aurait échappé aux épizooties du 20ème siècle.

- cette huître, gastronomiquement parlant, est tout à fait exceptionnelle, charnue, colorée et goûteuse.

A défaut de pouvoir vous régaler de cette huître plate sauvage :
- vous pouvez vous rendre chez votre poissonnier et acheter de l’huître plate d’élevage !



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP