13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre 7 juillet : Brest. Fin des opérations de pompage sur les épaves de Maersk4 juillet : Activités nautiques. Un service de prévisions gratuites 3 juillet : Fumaison Groix renoue avec la tradition30 juin : Brest. À Océanopolis, la famille manchot s’agrandi29 juin : Écloserie. Des pétoncles noirs à l’essai28 juin : Sein. Les grands dauphins comme dans un écrin21 juin : Coquillages en rade de Brest. Le point sur les interdictions en cours
Accueil > Recettes > Mes ingrédients > Huile d’olive

Huile d’olive

Dernière mise à jour le samedi 9 mai 2015

L’huile d’olive, nous la connaissons pratiquement tous, il est vrai qu’elle existe depuis le début de l’humanité !

Certes c’est d’abord en Méditerranée qu’elle naquît ; durant l’Antiquité elle fut d’abord utilisée par les représentants religieux, mais aussi pour les soins du corps et différentes médications ingérables, et naturellement comme un corps gras pour cuire, frire, ou pour l’ assaisonnement.


Je pense que nous devrions tous consulter l’excellent site sur l’huile d’olive.

Vous pourrez compléter utilement cette lecture par celle sur "le secteur de l’huile d’olive et les olives de table" du site europa.
Ces deux sites sont très intéressants car ils nous donnent tous les visages de l’olivier, des explications exhaustives sur les procédés d’extraction, les dérives et même les mélanges frauduleux, mais également l’historique :
- des réglementations successives visant à fixer les règles pour obtenir les qualités requises
- de l’amélioration de la qualité en général,
- ainsi que des conditions d’étiquetages et d’information des consommateurs.

Ce qu’il faut savoir :

- un olivier produit entre 15 et 30 kg d’olives par an.
- il faut en moyenne 5 kg d’olives pour faire 1 litre d’huile.

En Europe il y a cinq principaux pays producteurs d’huile d’olive qui sont par ordre décroissant :
- l’Espagne, l’Italie, la Grèce, le Portugal et la France.
champs d'oliviers en Grèce
Depuis 15 ans la production a beaucoup augmenté dans la Communauté Européenne et ce dans l’ensemble des pays producteurs.

- l’Europe est le premier consommateur mondial d’huile d’olive, et absorbe en moyenne 71%5 de la consommation mondiale !
- l’Italie, l’Espagne et la Grèce représentent à elles seules 85% de la consommation totale de l’Europe !

En raison du prix de l’huile d’olive plus élevé que celui des autres huiles végétales usuelles, le consommateur attend de plus en plus de l’huile d’olive une qualité irréprochable :
- c’est le cas notamment des pays gros consommateurs comme l’Italie ou la Grèce
- et des pays devenus consommateurs depuis peu, comme la France, l’Allemagne ou le Royaume-Uni.
- curieusement l’Espagne, deuxième consommateur en Europe, se contente très majoritairement d’huiles d’olive composées d’huiles d’olive raffinées et d’huiles d’olive vierges !

Les nouveaux pays consommateurs exigent une huile d’olive vierge ou vierge extra, dans une proportion qui va de 69% pour le Royaume-Uni, 90% pour l’Allemagne et jusqu’à 96% pour la France !

Les fluctuations de prix sont dues essentiellement aux mauvaises conditions climatiques d’une ou de deux saisons dans l’un ou plusieurs des pays producteurs.

Comme la production de l’huile, la production d’olives de table influe sur le marché global.
De mauvaises conditions climatiques pouvant entraîner la perte de milliers de tonnes d’olives de table, celles-ci deviennent par le fait même des olives à huile ... désorganisant un peu plus le marché de l’année !


Note :

L’importance environnementale de l’olivier cultivé depuis l’antiquité a un impact positif sur la conservation des paysages.
Il lutte efficacement contre la désertification car l’olivier n’est pas gourmand, il contient aussi l’érosion des terres, et maintient donc une biodiversité dans les régions concernées.


Bien choisir votre huile d’olive :

Avant d’acheter votre huile d’olive, lisez la fiche ci-après qui vous donnera de précieux conseils :
Les conseils pour choisir la qualité (d’une huile d’olive)
Cette fiche fait partie du site sur l’huile d’olive cité plus haut.

Malheureusement, la mention citée dans l’article : "huile d’olive vierge extra obtenue par première pression à froid" est très rarement mentionnée, même par les marques les plus réputées !

Vous trouverez le plus souvent :
- "extraite à froid"
- "première pression"
et au dos de la bouteille une explication plus détaillée sur la façon dont est obtenue l’huile.

huile d'olive vierge extra


Olives vertes ou noires ?

Il n’y a pas différentes variétés "olives vertes" et "olives noires" ; en fait, tout dépend du degré de maturité de l’olive :
- au premier stade, elle est verte,
- au deuxième stade, une fois mûre, elle est noire !

Ceci est bien expliqué sur la page "L’olive, de l’arbre à la table" (Tramier) chez qui je n’ai aucune action !


Voici quelques variétés d’olives :

Olives kalamata Olives violettes du Pérou Olives de Lucques Olives Niçoises Olives Picholines Olives de Nyons Olives violettes de Grèce

Peut-on cuire l’huile d’olive vierge "première pression à froid" ?

- oui, jusqu’à 180 degrés elle ne rentre pas du tout dans les aliments, mais reste en surface, limitant ainsi la quantité de matière grasse ingérée.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP