20 août : Algues vertes. En retard, elles sont de retour 18 août : Floride. La vie aquatique de la côte ouest décimée par une « marée rouge » 17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux9 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"8 août : Le Chili devient le premier pays d’Amérique latine à interdire les sacs en plastique8 août : Alimentation. Manger des algues n’est pas si bon pour la santé 6 août : Des raies dangereuses se rapprochent des côtes françaises1er août : La colère de Laury Thilleman contre le plastique dans la mer31 juillet : La mer sera bientôt dans la Constitution26 juillet : Pêche au bar. Les ligneurs s’en prennent aux bolincheurs24 juillet : Paradeep. À l’abordage du marché nautique ! 23 juillet : Brexit. Les pêcheurs toujours dans le bleu 21 juillet : Les députés inscrivent la préservation des mers et des océans dans la Constitution19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause
Accueil > Actualités de la mer > Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer

Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer

Dernière mise à jour le mardi 10 octobre 2017

Article paru sur le site "RTL :"
- 02 Octobre 2017
Visualiser l’article original


Un peu comme la géothermie, la "thalassothermie" va chauffer les bâtiments du centre-ville de la station touristique héraultaise.
Le principe est d’aller pomper de l’eau à 6 mètres de profondeur dans la mer.
Ce qui est intéressant, en hiver, c’est qu’à cet endroit la température est beaucoup plus chaude qu’en surface (une vingtaine de degrés).
Elle peut donc servir à chauffer les logements. On la récupère et on la fait circuler dans des tuyaux. Il faut quand même une énergie d’appoint pour gagner quelques degrés supplémentaires (avec du gaz ou de l’électricité), mais ça réduit considérablement la facture.

…/...
Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP