23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président 3 mars : Marine. Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020 1er mars : Brexit. Les pêcheurs bretons se préparent à lutter28 février : Mer. Kaïros parie sur le composite biosourcé 25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large9 février : vacances de février rendez-vous à Oceanopolis !
Accueil > Les espèces > Poissons > Grondin

Grondin

Chelidonichthys cuculus

Dernière mise à jour le dimanche 11 octobre 2015


Le grondin est un poisson à chair blanche, qui manque un peu de tenue, mais dont le goût est bon.
C’est un poisson que l’on trouve beaucoup sur les côtes normandes.
Quand il est gros (+ de 1 kg) il est vendu sous le nom de "tombe".


grondin rouge et perlon

Nom usuel grondin
Noms régionaux tombe (14) (+de 750 g), mouline, surmulet, galinetta
Nom en anglais tub gurnard
Taille commune relevée 20 à 60 cm
Taille maximale à l’âge adulte 75 cm
Poids maximum relevé
Maturité sexuelle
Durée de vie maximale relevée
Profondeur habituelle de -50 à -150 m
Sédentaire non
Pélagique
État de la ressource évaluée stationnaire
Pêche autorisée ou interdite :
du 1er janvier au 31 décembre

Pêche à pied et de loisir
Réglementation mise à disposition par le Ministère de L’Écologie, du Développement et de l’Énergie
- voir ici l’intégralité de l’arrêté du 26/10/2012 consolidé au 23/02/2013

Taille minimale de prise Périodes de fermeture Nbre prises/pers/jour

RAPPEL pêche de loisir : La vente des produits pêchés est rigoureusement interdite


Conseils d’achat :

Le grondin se vend plus en Normandie qu’en Bretagne.

C’est un poisson qui se conserve relativement bien et, malgré cela, il n’est pas rare de trouver des étals où ce poisson est en triste état !

- ses yeux sont assez souvent quasi opaques mais ce n’est pas forcément un problème de manque de fraîcheur
- par contre, il est essentiel que son aspect tire vraiment sur le rouge franc, même si son dos est quelquefois un peu gris
- les écailles doivent être présentes
- les barbillons doivent être nettement proéminents et la bouche bien fermée

Tous ces critères doivent êtres présents quand vous achetez un « gros » grondin, que vous trouverez plus communément sous le nom de « tombe ».

2 conseils essentiels :
- un poisson sans tête est à rejeter
- un grondin vidé doit vous inciter à la prudence !


Conseils de conservation :

- si le grondin est frais et se tient bien, il faut le conserver au réfrigérateur à environ 4° .

- si vous devez le congeler, essayez d’en trouver à yeux non vitreux, cela vous donnera une marge de manoeuvre plus grande (car dans ce cas il s’agit généralement d’un poisson pêché la nuit précédente).

- pour le congeler, videz-le et essuyez-le soigneusement.


Recette(s) :

- Grondin (tombe) au four


grondin rouge et perlon


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP