19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !5 janvier : Bar. Les apnéistes privés de leur poisson roi 4 janvier : Bonne Année, Meilleurs voeux3 janvier : En Complèment (La pêche du Bar suite)2 janvier : Repas de fête. Chers homards et langoustines Décembre 2017 : Pêche au bar. Prière de le remettre à l’eau !Décembre 2017 : Mer. Un distributeur automatique d’huîtres et moules !Décembre 2017 : Conseil municipal. « La numéro 3 » au menu Décembre 2017 : Huîtres. Parfumées au citron ou à la framboiseDécembre 2017 : Climat. Les bienfaits secrets des micro-algues Décembre 2017 : Erquy. Un plongeur apnéiste surpris avec 157 coquilles Saint-Jacques Décembre 2017 : Rade de Brest. Les huîtres et les pétoncles disparaissent Décembre 2017 : Quand la glace fond, les animaux trinquent !Décembre 2017 : Les criées jouent la transparence Décembre 2017 : Océanopolis. L’importance du plancton en 3DDécembre 2017 : COMMUNIQUÉ DE PRESSE NATIONAL I PARIS I 20...Décembre 2017 : BretagneFinistèreBrest Record tour du monde solitaire : François Gabart sur la ligne d’arrivée entre 04h00 et 07h30Décembre 2017 : Plancton. La mer vaut bien une symphonie Décembre 2017 : Golfe du Morbihan. Une cité de l’huître en 2020 Décembre 2017 : Abeilles. La vente de deux pesticides suspendueDécembre 2017 : Bretagne Nord. Les plaisanciers privés de barDécembre 2017 : Huîtres. Sous haute surveillance Décembre 2017 : Pêche électrique. Intermarché vent deboutDécembre 2017 : Erdeven. Un thon rouge échoué à la barre d’Étel Décembre 2017 : Grands Fonds : Ifremer dévoile son prochain robot sous-marinDécembre 2017 : Glénan. Début de la saison de la pêche à la coquille Saint-JacquesDécembre 2017 : Quotas de pêche. Des débats jugés "puérils"Décembre 2017 : Pêche illégale. Un drone de surveillance testé en baie de Saint-Brieuc Décembre 2017 : Huîtres plates et pétoncles noirs. Hécatombe en rade de Brest
Accueil > Actualités de la mer > Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy

Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy

Dernière mise à jour le mardi 14 février 2017

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 07 Février 2017
Visualiser l’article original


Cela faisait plus de vingt ans qu’on ne fumait plus de poissons sur l’île. Sous l’appellation « Les fumaisons-île de Groix », quatre associés ont décidé de relancer la pratique. Sur les quais de Port-Tudy, l’unité de production est presque achevée et les premiers poissons fumés groisillons devraient être commercialisés au printemps.

« Promouvoir le savoir-faire insulaire ». Telle est l’ambition affichée par les quatre associés qui se sont lancés dans la construction d’une fumaison sur les quais de Port-Tudy.
Dans le prolongement du pôle mer, le joli bâtiment bardé de bois, d’une superficie de 230 m², est en cours de finition et l’unité de production devrait être opérationnelle dès le mois d’avril. Sous l’appellation « Les fumaisons-île de Groix », l’objectif est de commercialiser « entre deux et trois tonnes de poissons fumés » la première année.
Des associés groisillons

À l’origine du projet, la rencontre entre Patrick Saigot, producteur de moules, et Michel Gourong, Groisillon bien connu, ancien prof de l’école de pêche et fumeur de poisson amateur.
« C’est lui qui m’a soufflé l’idée. Il y a eu une production locale qui s’est arrêtée depuis plus de vingt ans. L’envie de la relancer était forte mais je ne voulais pas y aller tout seul », résume Patrick Saigot.
Le quadra réussit finalement à embarquer dans l’aventure deux autres Groisillons, Jean-Louis Farjot, patron du restaurant Le Cinquante, et Simon Calloch, un ancien restaurateur qui était jusqu’en décembre le responsable de la capitainerie de Port-Tudy. Le trio est complété par Le Rochelais Thomas Spriet qui s’occupera de la vente des produits sur internet.

.../...

Lire l’article complet …


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP