27 avril : Toxines. Des interdictions de pêche en rade de Brest 26 avril : Une larve dévoreuse de plastique, nouvel espoir pour l’environnement 24 avril : Océan Arctique : découverte d’une importante zone d’accumulation des déchets plastiques au nord de l’Europe19 avril : Pétoncle. L’or noir de la rade de Brest15 avril : Côtes-d’Armor. Un homard bleu très rare pêché dans la baie de Saint-Brieuc 13 avril : Le grand débarquement des méduses a commencé7 avril : Étoiles de mer. Draguées pour protéger les moules 4 avril : 22 % de la flore bretonne a disparu, est menacée ou quasi-menacée31 mars : Un plan européen pour "sauver" les stocks de poissons en Méditerranée29 mars : Brexit. Les pêcheurs veulent des garanties27 mars : Huître creuse. La sauvage gagne du terrain23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité
Accueil > Les espèces > Observées (en bord de mer) > Gobie (poisson)

Gobie (poisson)

famille des Gobiidae

Dernière mise à jour le mercredi 2 octobre 2013

Sur le terrain (dans les mares) les gobies peuvent être difficilement identifiables avec précision, c’est ce que nous disent, les auteurs ô combien compétents du "Guide des bords de mer"



Gobie

- celui-ci est probablement un gobie commun, c’est du moins celui que l’on retrouve le plus souvent sur le Calvados, la région de Paimpol, ou encore dans le Finistère Nord ; cela ne veut pas dire qu’il n’y en a pas d’autres sortes.

- il n’a pas d’intérêt gustatif, du moins à ma connaissance, même si j’ai connu un pêcheur qui le mettait dans la soupe de poissons, quand il en pêchait par hasard avec des crevettes ...

- à titre personnel j’aime à laisser vivre ce genre de poisson qui a son rôle, comme les autres, dans le biotope littoral et qui n’est donc pas là par hasard ...

- d’après plusieurs auteurs, il mangerait des poissons, des coquillages minuscules, des crustacés.

- dans les mares il se déplace très rapidement en faisant des flapflapflap ... son dos dépassant souvent de l’eau, bien vite il se repositionne pour qu’on le confonde avec son environnement.

et un autre....qui a des facultés de dissimulations



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP