23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Les espèces > Algues > Gélidium impérial (algue rouge)

Gélidium impérial (algue rouge)

Gelidium sesquipedale

Dernière mise à jour le lundi 5 novembre 2007


Gélidium imperial (Algue rouge)

Nom usuel gélidium
Noms régionaux belarra
Nom en anglais giant gelidium
Profondeur habituelle de -1 à -15 m
Taille maximale relevée 35 cm
Durée de vie évaluée (moyenne)
Facteurs de régression
Réglementation de pêche licence professionnelle
Utilisations principales extractions des agars dans les gélidiums
Zones de pêche un peu partout sur le littoral européen
Etat de la ressource acceptable (2005)

Commentaires :

Il existe plusieurs sortes de gélidiums dont ceux un peu plus grands et plus ramifiés.

Les agars sont très utilisés pour les analyses bactériologiques, dans les textiles, et en tant que gélifiants.

La production française est loin derrière la production espagnole.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP