12 mai : Rade de Brest. Les daurades royales repassent à l’attaque 10 mai : Lanvéoc. L’École navale attend 200 bateaux 5 mai : Bretagne. Les phares d’Iroise classés Monuments historiques 4 mai : Morbihan. 1,2 million de naissains de Saint-Jacques déversés en mer 30 avril : plozévet. Des milliers de lançons échoués sur la plage29 avril : Palourdes. Le compte est bon à Martin-plage27 avril : Toxines. Des interdictions de pêche en rade de Brest 26 avril : Une larve dévoreuse de plastique, nouvel espoir pour l’environnement 24 avril : Océan Arctique : découverte d’une importante zone d’accumulation des déchets plastiques au nord de l’Europe19 avril : Pétoncle. L’or noir de la rade de Brest15 avril : Côtes-d’Armor. Un homard bleu très rare pêché dans la baie de Saint-Brieuc 13 avril : Le grand débarquement des méduses a commencé
Accueil > Les espèces > Algues > Gélidium impérial (algue rouge)

Gélidium impérial (algue rouge)

Gelidium sesquipedale

Dernière mise à jour le lundi 5 novembre 2007


Gélidium imperial (Algue rouge)

Nom usuel gélidium
Noms régionaux belarra
Nom en anglais giant gelidium
Profondeur habituelle de -1 à -15 m
Taille maximale relevée 35 cm
Durée de vie évaluée (moyenne)
Facteurs de régression
Réglementation de pêche licence professionnelle
Utilisations principales extractions des agars dans les gélidiums
Zones de pêche un peu partout sur le littoral européen
Etat de la ressource acceptable (2005)

Commentaires :

Il existe plusieurs sortes de gélidiums dont ceux un peu plus grands et plus ramifiés.

Les agars sont très utilisés pour les analyses bactériologiques, dans les textiles, et en tant que gélifiants.

La production française est loin derrière la production espagnole.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP