27 mars : Huître creuse. La sauvage gagne du terrain23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président 3 mars : Marine. Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020 1er mars : Brexit. Les pêcheurs bretons se préparent à lutter28 février : Mer. Kaïros parie sur le composite biosourcé 25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Flions et tellines au naturel

Flions et tellines au naturel

Dernière mise à jour le mercredi 1er février 2012

Les flions et les tellines sont d’abord de très jolis coquillages.
Certaines personnes les ont durant longtemps traités par le mépris, elles ont eu tort.
Mais c’est peut-être grâce à elles que ces coquillages sont venus jusqu’à nous et qu’aujourd’hui nous pouvons nous en régaler ?

Les tellines étaient avant tout des coquillages du sud de la France et notamment de la Méditerranée.
Les changements climatiques, probablement aussi les transports de coquillages entre les deux régions et pourquoi pas les déballastages, ont été également des vecteurs de migrations.



flions et Tellines


Ingrédients pour 4 convives (en hors-d’oeuvre) :

- 800 g de coquillages,
- 25 g de beurre baratté salé.


Matériel utile :

- rince-doigts,
- un ou plusieurs petits saladiers servant à recueillir les coquilles vides.


Mode de préparation :

- utilisez une casserole au fond large et épais.
- déposez le beurre et les coquillages.
- mettez votre casserole sur feu vif, avec un couvercle.

- comptez 3 minutes.
- secouez l’ensemble de la casserole et des coquillages toutes les 30 secondes.

- au bout des 3 minutes, il est probable que l’ensemble de vos coquillages soient ouverts, néanmoins poursuivez la cuisson 1 minute de plus, sans bouger la casserole.

- servez bien chaud !


Quel accompagnement ?

- pain et beurre,
- ou rien du tout, c’est tellement bon comme çà, juste mangé avec les doigts !



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP