22 novembre : Météo. Fort coup de vent attendu en fin de journée sur la pointe de la Bretagne21 novembre : Politique de la mer. Les attentes des professionnels20 novembre : Ostréiculture : l’huître naturelle insiste sur l’étiquette à cause des écloseries19 novembre : Concarneau. Campagne de coquilles Saint-Jacques aux Glénan 18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !31 octobre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie30 octobre : À la criée d’Erquy, Guy devait donner de la voix pour vendre le poisson 29 octobre : Morbihan. Les physalies débarquent, on oublie la baignade ! 28 octobre : Une baleine de 15 m s’échoue sur une plage à l’île de Ré 27 octobre : Pêche. Du thon rouge en Manche ! 26 octobre : La production mondiale de bananes menacée par un champignon25 octobre : Pêche. Répondre aux défis de demain à Itechmer 23 octobre : Halles à marée. Comment internet valorise le poisson 21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Eperlan - En beignets

Eperlan - En beignets

Dernière mise à jour le mercredi 1er février 2012

L’éperlan est en fait assez peu connu du grand public même si, ici ou là, quelques festivals côtiers ou quelques restaurateurs les mettent à leur menu "à la saison".


Destination de la recette :

Apéritif dînatoire ou repas convivial.


Ingrédients :

- éperlans, en fonction de la pêche et des conditions météo,
- 250 g de farine ordinaire,
- 500 ml de lait,
- 2 oeufs entiers,
- 25 g de beurre baratté salé,
- sel fin de mer.


Matériel nécessaire :

- une friteuse avec de l’huile en conséquence.
ou
- une sauteuse avec de l’huile.


Mode de préparation :

Préparez une pâte à crêpes :
- déposez la farine dans une terrine,
- faites un puits,
- cassez-y les oeufs,
- ajoutez le beurre,
- ajoutez le sel puis 50 ml de lait.

- Travaillez la pâte à la cuiller en bois, à la main, ou au Magimix.
- Mouillez progressivement avec le reste du lait.
- Travaillez jusqu’à l’obtention d’une pâte s’écoulant en ruban.
- Si possible, laissez la pâte reposer une heure au moins.

Videz vos éperlans et coupez la tête, lavez-les rapidement sous l’eau froide, ce qui aura pour but de faire tomber aussi la plupart des écailles résiduelles, séchez-les dans un torchon ou sur du papier absorbant.

Vous pouvez aussi évidemment pratiquer comme pour les sardines :
- à l’aide d’un couteau de cuisine au fil bien aiguisé, coupez au trois-quarts juste derrière la tête, tenez la tête entre le pouce et l’index, tirez vers la queue du poisson, l’ensemble des viscères s’enlèvent avec la tête, geste simple mais efficace !

- Faites chauffer la friteuse sur 140°.
- Trempez chaque éperlan dans la pâte et mettez-le à cuire dans l’huile, laissez bien dorer, mais ne grillez pas, vous y perdriez beaucoup de goût.
- Après cuisson, déposez les beignets sur un papier absorbant afin qu’il reste le moins d’huile possible.


C’est bon, çà se mange évidemment avec les mains (prévoyez des serviettes en papier ou des feuilles de papier absorbant pour vos convives), çà évoque des souvenirs et cela valorise le pêcheur ....

Bon appétit et amusez-vous bien !



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP