24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Eperlan - En beignets

Eperlan - En beignets

Dernière mise à jour le mercredi 1er février 2012

L’éperlan est en fait assez peu connu du grand public même si, ici ou là, quelques festivals côtiers ou quelques restaurateurs les mettent à leur menu "à la saison".


Destination de la recette :

Apéritif dînatoire ou repas convivial.


Ingrédients :

- éperlans, en fonction de la pêche et des conditions météo,
- 250 g de farine ordinaire,
- 500 ml de lait,
- 2 oeufs entiers,
- 25 g de beurre baratté salé,
- sel fin de mer.


Matériel nécessaire :

- une friteuse avec de l’huile en conséquence.
ou
- une sauteuse avec de l’huile.


Mode de préparation :

Préparez une pâte à crêpes :
- déposez la farine dans une terrine,
- faites un puits,
- cassez-y les oeufs,
- ajoutez le beurre,
- ajoutez le sel puis 50 ml de lait.

- Travaillez la pâte à la cuiller en bois, à la main, ou au Magimix.
- Mouillez progressivement avec le reste du lait.
- Travaillez jusqu’à l’obtention d’une pâte s’écoulant en ruban.
- Si possible, laissez la pâte reposer une heure au moins.

Videz vos éperlans et coupez la tête, lavez-les rapidement sous l’eau froide, ce qui aura pour but de faire tomber aussi la plupart des écailles résiduelles, séchez-les dans un torchon ou sur du papier absorbant.

Vous pouvez aussi évidemment pratiquer comme pour les sardines :
- à l’aide d’un couteau de cuisine au fil bien aiguisé, coupez au trois-quarts juste derrière la tête, tenez la tête entre le pouce et l’index, tirez vers la queue du poisson, l’ensemble des viscères s’enlèvent avec la tête, geste simple mais efficace !

- Faites chauffer la friteuse sur 140°.
- Trempez chaque éperlan dans la pâte et mettez-le à cuire dans l’huile, laissez bien dorer, mais ne grillez pas, vous y perdriez beaucoup de goût.
- Après cuisson, déposez les beignets sur un papier absorbant afin qu’il reste le moins d’huile possible.


C’est bon, çà se mange évidemment avec les mains (prévoyez des serviettes en papier ou des feuilles de papier absorbant pour vos convives), çà évoque des souvenirs et cela valorise le pêcheur ....

Bon appétit et amusez-vous bien !



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP