23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président 3 mars : Marine. Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020 1er mars : Brexit. Les pêcheurs bretons se préparent à lutter28 février : Mer. Kaïros parie sur le composite biosourcé 25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large9 février : vacances de février rendez-vous à Oceanopolis !
Accueil > Les espèces > Poissons > Eglefin

Eglefin

Melanogrammus aeglefinus

Dernière mise à jour le mercredi 16 avril 2014


Souvent méconnu, il sert pourtant à préparer le célèbre "haddock" !

A l’état jeune, il peut être confondu avec le tacaud, la morue ou le merlan.



Eglefin (haddock)

Nom usuel églefin
Noms régionaux anon, bourricot, calevez
Nom en anglais haddock
Taille commune relevée 27 à 70 cm
Taille maximale à l’âge adulte 1 m
Poids maximum relevé 8 kg
Maturité sexuelle 4 à 5 ans
Durée de vie maximale relevée 14 ans
Profondeur habituelle de -40 à -300 m
Sédentaire oui à l’état adulte
Pélagique oui quand il est jeune
État de la ressource évaluée forte diminution
Pêche autorisée ou interdite :
du 1er janvier au 31 décembre

Pêche à pied et de loisir
Réglementation mise à disposition par le Ministère de L’Écologie, du Développement et de l’Énergie
- voir ici l’intégralité de l’arrêté du 26/10/2012 consolidé au 23/02/2013

Taille minimale de prise Périodes de fermeture Nbre prises/pers/jour
30 cm

RAPPEL pêche de loisir : La vente des produits pêchés est rigoureusement interdite


Habitat et habitudes alimentaires de l’églefin :

- le jour, l’églefin vit essentiellement sur les fonds principalement vaseux ou sablo-vaseux (benthique).
- mais la nuit il reste à environ 10 mètres du fond.
- il est assez casanier, mais peut néanmoins faire de courtes migrations.
- il aime les zones assez fraîches entre 2 et 8 degrés.

- l’alimentation de l’églefin adulte est très variée.
- ayant une toute petite bouche, il ne peut manger que de petits invertébrés (200 espèces dit-on, d’après les restes stomacaux découverts), petits échinodermes, petits gastéropodes, annélides polychètes, petits crustacés, etc ...


- L’églefin commence (2012) à être présent à l’état frais, sur les étals de l’ouest de la France à, ce qui était exceptionnel avant.
- Son prix est raisonnable, il peut être apprêté à la poêle, ou poché.
son goût est moins fin que celui du lieu jaune.
- Fumé il porte le nom de Haddock, il est très bon dans une chaudrée par exemple,


Recette

- Chaudrée de poisson et coquiillages


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP