26 avril : Tévennec. Retour littéraire en enfer 25 avril : Secours. Impressionnant exercice maritime 24 avril : Eau et rivières. « Des plans de lutte » pas à la hauteur23 avril : Hécatombe de coraux dans la Grande Barrière australienne20 avril : La traque musclée contre les braconniers de bébés anguilles19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie 6 avril : Pêche au bar. Deux manifestations samedi dans la Manche5 avril : Risques côtiers. Le Parc naturel du golfe et l’UBO mesurent l’érosion4 avril : Climat. Même un réchauffement de 2° aura une incidence importante 3 avril : Accastillage textile. L’idée qui prend le large2 avril : Innovation. Le plastique, leur carburant !1er avril : Brexit. Les pêcheurs anglais eux aussi sont inquiets 31 mars : Grandes marées. De retour dès ce samedi ! 28 mars : Charente. Au secours des civelles27 mars : Erdeven. TK-Bremen : le cargo échoué ressort du sable 26 mars : Brest. Niveau de la mer : ça monte toujours plus vite23 mars : Pleubian. Une brèche béante dans le Sillon de Talbert22 mars : Bars en péril. Quels coupables ?13 mars : Saint-Nazaire. STX présente ses nouveaux paquebots écolo
Accueil > Actualités de la mer > Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la (...)

Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit

Dernière mise à jour le samedi 23 septembre 2017

Article paru sur le site "Ouest France Entreprises :"
- 21 Septembre 2017
Visualiser l’article original


Au moment où commencent les assises de la pêche à Quimper, coup de projecteur sur la pêche des Côtes-d’Armor. La criée de Saint-Quay-Portrieux met en marché la production de navires côtiers et hauturiers.

C’est un lieu où le commun des mortels ne met pas les pieds.
Un espace vivant et vibrant, humide et coloré, sans cesse en mouvement. Une gare de triage où transitent des homards et des rougets grondins.
Quelques langoustes somptueuses (avec une lueur vexée dans le regard) et des seiches confortablement vautrées dans leur encre.
Des hommes et quelques femmes y travaillent au cœur de la nuit, transportent, trient, identifient, vendent, achètent tous ces beaux produits de la mer pêchés à bord des bateaux des Côtes-d’Armor.
Il est 5 h 30, ce mercredi. La nuit est noire, la vente vient de commencer. « Hier soir, à 21 h 30, la pêche des hauturiers est arrivée, de Roscoff, par la route », explique Jean-Marc Lizé, directeur de la criée de Saint-Quay.
Les navires des armements Porcher et Éouzan débarquent là-bas, au plus près de leurs lieux de pêche, en Manche. Mais ils vendent dans les criées du département, ici et à Erquy.

…/...
Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP