21 juin : Coquillages en rade de Brest. Le point sur les interdictions en cours 9 juin : Manche : il n’y aura pas de moules de Barfleur cet été 29 mai : Moules Mystérieuse hécatombe en rade de Brest12 mai : Rade de Brest. Les daurades royales repassent à l’attaque
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Dorade en sauteuse

Dorade en sauteuse

Dernière mise à jour le vendredi 12 août 2016



Ingrédients pour 2 personnes :

- 2 dorades d’environ 400/500 g (brut)
- 2 oignons de Roscoff,
- 4 échalotes roses de Roscoff,
- 4 tomates de Marmande bien mûres,
- 2 cuillerées à café rases de persil frisé haché,
- 2 sommités de romarin,
- 2 jeunes poireaux,
- 20 g de beurre baratté salé,
- 5 cl de Monbazillac,
- 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse,
- poivre blanc

Mode de préparation :

Dans une sauteuse largement dimensionnée, faire fondre :
- 2 noix de beurre baratté salé,
- puis 2 oignons émincés et 4 échalotes émincées,
- les blancs de 2 jeunes poireaux coupés en petits morceaux,
- 2 cuillerées à café de persil frisé finement haché,
- le romarin équeuté.

- laisser mijoter le tout environ 6 minutes sur feu moyen.

- mouiller avec 5 cl de monbazillac.

- ajouter les 4 tomates de Marmande bien mûres, pelées, épépinées puis coupées en 4.
- plus un rien d’eau tiède pour que vos dorades soient dans le liquide au moins jusqu’à l’arête.
- monter en température pour arriver à petit bouillon.
- laisser cuire 4 minutes sous couvercle.

- déposer les dorades écaillées et vidées, poivrées des deux cotés.
- cuire ainsi sous couvercle en arrosant régulièrement et abondamment 9 minutes de chaque côté.

Mettre vos assiettes à chauffer (2 minutes au micro-ondes chaleur maximale)

- une fois cuites, peler vos dorades, lever les filets, et les déposer dans chaque assiette,
- passer la sauce au chinois,
- mélanger 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse,
- napper le poisson.

Quel accompagnement ?

Servir vos dorades avec des fonds d’artichauts cuits à l’eau bouillante salée (45 minutes) puis poêlés et dorés, juste pour les réchauffer.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP