21 juillet : Les députés inscrivent la préservation des mers et des océans dans la Constitution19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre4 juillet : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juillet : Baie de Concarneau. Un mystérieux champ de cratères unique en Europe 2 juillet : Algaia. « Le potentiel de la filière algue est considérable » 1er juillet : Le gouvernement lance un plan solaire pour porter le taux d’énergies renouvelables à 32% en 203030 juin : Océanopolis. « Objectif plancton » ce samed29 juin : Brexit. Brest accueillera le centre de surveillance maritime européen28 juin : à bord du bolide de la Police des Mers du Morbihan27 juin : Fouesnant. Un banc de dauphins filmé aux Glénan [Vidéo] 26 juin : L’huître triploïde, la mort de l’ostréiculture traditionnelle ?25 juin : Camaret (29) : Emmanuel Macron salue les sauveteurs en mer et garantit leurs moyens23 juin : Bretagne. Ils scrutent le bruit des hommes qui pollue les mer20 juin : Des pêcheurs bloquent les ports pour protester contre la pêche électrique19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?
Accueil > Actualités de la mer > Depuis un an, l’association concarnoise Ansel a mis au point Mersea, une (...)

Depuis un an, l’association concarnoise Ansel a mis au point Mersea, une cartographie interactive des déchets retrouvés sur le littoral.

Dernière mise à jour le samedi 3 mars 2018

Article paru sur le site "Ouest-France :"
- 02 Mars 2018
Visualiser l’article original


Depuis un an, l’association concarnoise Ansel a mis au point Mersea, une cartographie interactive des déchets retrouvés sur le littoral.
Lionel Lucas est le co-fondateur de l’association de protection du littoral Ansel, basée à Concarneau.
Il a imaginé Mersea, une carte interactive qui serait alimentée par les « découvertes » effectuées sur les plages.
Le projet soutenu par le fonds Explore du navigateur Roland Jourdain a pu prendre vie grâce à trois développeurs informatique rencontrés lors d’un Hackathon à Brest. « On y a mis des traceurs, qui sont évolutifs en fonction des échouages », indique Lionel Lucas. Ces derniers temps, ont été retrouvés sur nos côtes des pots de yaourts espagnols, des seringues, des bouchons de produits ménagers, ou encore des téléphones à l’effigie du chat Garfield.
« On en a retrouvé sur la côte nord du Finistère, de Camaret à Ploudalmézeau. » Ce PVC orange est sorti d’un conteneur perdu dans les années 80 !

Vigipol entre dans la danse

Quelque 70 personnes alimentent la carte aujourd’hui. Un même objet retrouvé en nombre, disséminé sur le littoral, c’est autant de traces que laisse un conteneur tombé à la mer.
« Les marées noires sont très médiatisées, mais ne constituent que 5 % des pollutions maritimes », note Lionel Lucas.
Une fois dressé le constat, le but de la cartographie est aussi de faire reconnaître le préjudice écologique laissé par les objets disparates, vitrine échouée du marché mondial. Pour l’instant, l’association s’amuse à taquiner quelques grands groupes dont les produits ont été identifiés en leur mettant des mots sur leur page Facebook.
« Ils apprécient moyennement, on se fait virer ! » raconte Lionel Lucas.

…/...
Lire l’article complet sur ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP