26 avril : Tévennec. Retour littéraire en enfer 25 avril : Secours. Impressionnant exercice maritime 24 avril : Eau et rivières. « Des plans de lutte » pas à la hauteur23 avril : Hécatombe de coraux dans la Grande Barrière australienne20 avril : La traque musclée contre les braconniers de bébés anguilles19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie 6 avril : Pêche au bar. Deux manifestations samedi dans la Manche5 avril : Risques côtiers. Le Parc naturel du golfe et l’UBO mesurent l’érosion4 avril : Climat. Même un réchauffement de 2° aura une incidence importante 3 avril : Accastillage textile. L’idée qui prend le large2 avril : Innovation. Le plastique, leur carburant !1er avril : Brexit. Les pêcheurs anglais eux aussi sont inquiets 31 mars : Grandes marées. De retour dès ce samedi ! 28 mars : Charente. Au secours des civelles27 mars : Erdeven. TK-Bremen : le cargo échoué ressort du sable 26 mars : Brest. Niveau de la mer : ça monte toujours plus vite23 mars : Pleubian. Une brèche béante dans le Sillon de Talbert22 mars : Bars en péril. Quels coupables ?13 mars : Saint-Nazaire. STX présente ses nouveaux paquebots écolo
Accueil > Actualités de la mer > Depuis un an, l’association concarnoise Ansel a mis au point Mersea, une (...)

Depuis un an, l’association concarnoise Ansel a mis au point Mersea, une cartographie interactive des déchets retrouvés sur le littoral.

Dernière mise à jour le samedi 3 mars 2018

Article paru sur le site "Ouest-France :"
- 02 Mars 2018
Visualiser l’article original


Depuis un an, l’association concarnoise Ansel a mis au point Mersea, une cartographie interactive des déchets retrouvés sur le littoral.
Lionel Lucas est le co-fondateur de l’association de protection du littoral Ansel, basée à Concarneau.
Il a imaginé Mersea, une carte interactive qui serait alimentée par les « découvertes » effectuées sur les plages.
Le projet soutenu par le fonds Explore du navigateur Roland Jourdain a pu prendre vie grâce à trois développeurs informatique rencontrés lors d’un Hackathon à Brest. « On y a mis des traceurs, qui sont évolutifs en fonction des échouages », indique Lionel Lucas. Ces derniers temps, ont été retrouvés sur nos côtes des pots de yaourts espagnols, des seringues, des bouchons de produits ménagers, ou encore des téléphones à l’effigie du chat Garfield.
« On en a retrouvé sur la côte nord du Finistère, de Camaret à Ploudalmézeau. » Ce PVC orange est sorti d’un conteneur perdu dans les années 80 !

Vigipol entre dans la danse

Quelque 70 personnes alimentent la carte aujourd’hui. Un même objet retrouvé en nombre, disséminé sur le littoral, c’est autant de traces que laisse un conteneur tombé à la mer.
« Les marées noires sont très médiatisées, mais ne constituent que 5 % des pollutions maritimes », note Lionel Lucas.
Une fois dressé le constat, le but de la cartographie est aussi de faire reconnaître le préjudice écologique laissé par les objets disparates, vitrine échouée du marché mondial. Pour l’instant, l’association s’amuse à taquiner quelques grands groupes dont les produits ont été identifiés en leur mettant des mots sur leur page Facebook.
« Ils apprécient moyennement, on se fait virer ! » raconte Lionel Lucas.

…/...
Lire l’article complet sur ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP