29 avril : Palourdes. Le compte est bon à Martin-plage27 avril : Toxines. Des interdictions de pêche en rade de Brest 26 avril : Une larve dévoreuse de plastique, nouvel espoir pour l’environnement 24 avril : Océan Arctique : découverte d’une importante zone d’accumulation des déchets plastiques au nord de l’Europe19 avril : Pétoncle. L’or noir de la rade de Brest15 avril : Côtes-d’Armor. Un homard bleu très rare pêché dans la baie de Saint-Brieuc 13 avril : Le grand débarquement des méduses a commencé7 avril : Étoiles de mer. Draguées pour protéger les moules 4 avril : 22 % de la flore bretonne a disparu, est menacée ou quasi-menacée31 mars : Un plan européen pour "sauver" les stocks de poissons en Méditerranée29 mars : Brexit. Les pêcheurs veulent des garanties27 mars : Huître creuse. La sauvage gagne du terrain23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin
Accueil > Recettes > Mes ingrédients > Curry, kari, carri

Curry, kari, carri

Dernière mise à jour le vendredi 24 juin 2016



Curry corsaire, kari Gosse, kari mad

Contrairement à ce que j’ai longtemps cru le curry en tant qu’épice n’existe pas !
- Le curry est en fait un mélange d’épices.

- Il existe un grand nombre de curry qui peuvent donc varier de goût et même de couleur, suivant le pays d’origine, de sa préparation et au sein de ce pays suivant les régions !

- La plupart des curry contiennent :
du gingembre, de la coriandre, de la cardamome (verte ou noire) du cumin, de la cannelle, du curcuma, du poivre noir, du fenouil, du fenugrec, du clou de girofle, du sel, quelquefois de la moutarde et assez souvent de l’ail et des oignons. Mais les pourcentages de chacun des produits vont du simple au double suivant qui le prépare.

Chacun d’entre nous utilise donc sa forme de curry et le dose dans les plats qu’il prépare, comme il l’entend, tâtonnant puis découvrant le dosage idéal pour lui !

Personnellement j’utilise le kari-gosse qui est une des nombreuses formes de curry utilisé, notamment dans la région de Lorient, spécifiquement pour les produits de la mer.

Désormais j’utilise aussi le kari-mad trouvé au restaurant "Le jardin gourmand" à Lorient.
Le kari-mad est différent du kari-gosse mais très bon également.

J’utilise également le curry corsaire de Olivier Roellinger.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP