19 avril : Pétoncle. L’or noir de la rade de Brest15 avril : Côtes-d’Armor. Un homard bleu très rare pêché dans la baie de Saint-Brieuc 13 avril : Le grand débarquement des méduses a commencé7 avril : Étoiles de mer. Draguées pour protéger les moules 4 avril : 22 % de la flore bretonne a disparu, est menacée ou quasi-menacée31 mars : Un plan européen pour "sauver" les stocks de poissons en Méditerranée29 mars : Brexit. Les pêcheurs veulent des garanties27 mars : Huître creuse. La sauvage gagne du terrain23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Crevettes grises - Cuisson

Crevettes grises - Cuisson

Dernière mise à jour le vendredi 24 août 2012


crevettes grises cuites


Les crevettes grises peuvent rentrer dans la composition du plateau de fruits de mer.


Ingrédients :

- 250 g de crevettes grises par personne,
- 40 g de gros sel de mer par litre d’eau,
- poivre du moulin,
ou éventuellement
- une pointe de couteau de safran en poudre.


Mode de préparation :

- Mettez 3 litres d’eau pour 1 kg de crevettes grises dans un faitout et portez-la à ébullition.
- Mettez le gros sel et mélangez bien pendant 1 minute.
- Ajoutez soit le safran, soit le poivre, et mélangez bien.
- Ajoutez les crevettes, mettez le couvercle et attendez le premier bouillon.
- Egouttez immédiatement à la fin de la cuisson.
- Mangez chaud ou tiède ; et pour celles ou ceux qui ne savent pas s’y prendre : Comment décortiquer facilement vos crevettes ?

Bon appétit !


Commentaires :

- La crevette grise est excellente, mais doit impérativement être cuite vivante !

- C’est une spécialité des côtes normandes où elle est toujours vendue triée.
- On en trouve aussi sur le littoral de la mer du Nord ; je trouve personnellement qu’elle est servie trop petite, mais c’est juste mon avis.

- Dans les années 60, il était fréquent que certains cafés du Calvados (sur le port à Ouistreham, par exemple) la servent avec l’apéritif, comme d’autres servent des olives.
- Elle est bien meilleure décortiquée, même si beaucoup de gens ne se donnent la peine de le faire ...

- Essayez, vous ne serez pas déçus !



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP