24 mai : acidification des océans. L’Ifremer à la pointe23 mai : Grâce au super ordinateur il traque la crépidule en rade de Brest22 mai : Pêche récréative au bar. Des députés se mobilisent pour la préserver21 mai : Bassin d’Arcachon : Interdiction de consommation de tous les coquillages, y compris les huîtres18 mai : Pourquoi la France importe plus de poissons qu’elle n’en exporte ?17 mai : Pêche. Alain Cadec, désigné rapporteur européen sur le plan de gestion pluriannuel Manche et Atlantique 15 mai : Une première « attaque contre le plastique » menée à Montréal14 mai : Antilles. Le retour en force des sargasses 12 mai : Comment les crevettes influencent le climat en brassant les océans 11 mai : La pollution de l’eau par les nitrates diminue dans l’Union européenne10 mai : "Le Manta", Un navire révolutionnaire pour nettoyer les océans9 mai : Mobilité active : Saint Lô pédale à l’hydrogène8 mai : Santé. L’huître pour mieux comprendre le cancer 7 mai : Bord à bord. Des bateaux sur-mesure4 mai : L’anguille en danger : les chercheurs girondins se mobilisent2 mai : Baie de Saint-Brieuc. Les mytiliculteurs planchent sur l’avenir30 avril : Manifeste pour une cuisine responsable ! By Chef Simon28 avril : Emissions polluantes. Les cargos mis au pas27 avril : Coups de filet chez les trafiquants de civelles, jeunes anguilles protégées En savoir plusfiquants-de-civelles26 avril : Tévennec. Retour littéraire en enfer 25 avril : Secours. Impressionnant exercice maritime 24 avril : Eau et rivières. « Des plans de lutte » pas à la hauteur23 avril : Hécatombe de coraux dans la Grande Barrière australienne20 avril : La traque musclée contre les braconniers de bébés anguilles19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement
Accueil > Les espèces > Crustacés > Crevette grise

Crevette grise

Crangon crangon

Dernière mise à jour le dimanche 21 janvier 2018



crevettes grises

Noms régionaux grisette, sauterelle, caramote, boucot, isquiria suria
Nom en anglais common shrimp
France
Crevette grise
Royaume-Uni
common shrimp
Allemagne
Nordseegarnele
Italie
Gamberetto
Espagne
Quisquilla
Taille commune relevée 3 à 5 cm
Taille maximale à l’âge adulte 6 cm
Poids maximum relevé
Maturité sexuelle 1 an
Durée de vie maximale relevée 18 mois
Profondeur habituelle de 0 à -20 m
Sédentaire non
Pélagique migrations courtes à l’état juvénile
État de la ressource évaluée en diminution (surpêche)
Pêche autorisée ou interdite :
du 1er janvier au 31 décembre

Pêche à pied et de loisir
Réglementation mise à disposition par le Ministère de L’Écologie, du Développement et de l’Énergie
- voir ici l’intégralité de l’arrêté du 26/10/2012 consolidé au 23/02/2013

Taille minimale de prise Périodes de fermeture Nbre prises/pers/jour
3 cm

RAPPEL pêche de loisir : La vente des produits pêchés est rigoureusement interdite


Commentaire :

- la pêche au chalut de fond à l’échelon mondial, et notamment dans les pays émergeants, devient un réel sujet de préoccupation par le fait qu’elle détruit des poissons juvéniles.

- les pays européens préconisent l’utilisation de chaluts munis de procédés d’échappement.


La pêche ailleurs, autrement :

www.fruitsdelamer.com/crustaces/crevette-grise/
dans informations complémentaires, la pêche aux crevettes à cheval d’Oostduinkerke
en Belgique


Habitat et habitudes alimentaires :

- la crevette grise est habituellement enfouie dans le sédiment (à basse mer notamment).
- mais en période d’activité elle se tient sur les fonds sablo-vaseux.

- ce crustacé est omnivore et mange des petits crustacés et des petits vers.


Conseils d’achat :

- la crevette grise est très fragile et très sensible à la chaleur, elle doit être achetée vivante, c’est impératif !

- on la trouve à la vente davantage au printemps et à l’automne, et généralement plus en Manche (mer) qu’en Atlantique.
- du reste, il existe encore des pêcheurs professionnels au chalut de crevettes grises dans la région d’Honfleur (14) et dans la baie de Seine. Mais aussi à Oléron port crevettier.


Conseils de conservation :

- la crevette grise doit être conservée au frais ou au réfrigérateur aux alentours de 4°.

- il est difficile de la conserver vivante ainsi plus de 8 heures, or son état au moment de sa cuisson conditionne le goût et la texture de sa chair, soyez donc très vigilants !


Recette(s) :

- Crevettes grises - Cuisson
- Comment décortiquer les crevettes aisément ?



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP