21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président 3 mars : Marine. Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020 1er mars : Brexit. Les pêcheurs bretons se préparent à lutter28 février : Mer. Kaïros parie sur le composite biosourcé 25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large9 février : vacances de février rendez-vous à Oceanopolis !
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Court-bouillon (poissons, coquillages, crustacés)

Court-bouillon (poissons, coquillages, crustacés)

Dernière mise à jour le lundi 31 décembre 2012

Il existe probablement plus d’une dizaine de courts-bouillons, suivant qu’ils sont avec ou sans :
- lait,
- vinaigre
- vin, blanc ou rouge.

Il existe depuis assez longtemps des substituts peu chers sous forme de carrés, ou de poudre, qui sont en fait des sels aromatisés et fort coûteux (15€50 le kg !).
Actuellement ils sont généreusement pourvus d’exhausteurs de goût, de graisses, de sel, d’acide citrique, de glutamate de sodium et même de vin blanc et de quelques légumes et plantes arômatiques.



La préparation d’un court-bouillon n’est pas difficile, mais demande un peu de temps.

Ingrédients :

- 2 litres d’eau,
- 20 g de gros sel de mer,
- 2 brins de thym,
- 1/2 feuille de laurier,
- 2 branches de persil,
- 1 carotte moyenne en rondelles fines,
- 500 ml de vin blanc (Edelzwicker par exemple)
- 1 bel oignon de Roscoff ou deux moyens,
- 6 grains de poivre,
- 4 tranches de citron
- éventuellement un rien de romarin.

Mode de préparation :

- éplucher la carotte et la couper en fines rondelles,
- éplucher le(s) oignon(s) et les couper d’abord en rondelles, puis en petits cubes,
- couper 4 rondelles de citron

mettre 2 litres d’eau dans une casserole, puis y déposer  :
- les rondelles de carottes,
- les oignons en morceaux,
- le persil,
- le laurier,
porter à ébullition, et faire cuire ensuite à petit bouillon pendant 20 minutes.

au bout de ce temps, mettre :
- le sel,
- le vin,
- le citron,
- les grains de poivre,
et laisser cuire encore 15 minutes.

- À l’issue de cette cuisson, filtrez votre court-bouillon qui, en l’état, vous permettra de cuire vos poissons.

- Vous pouvez aussi le conserver pour une cuisson ultérieure, au réfrigérateur ou au congélateur (mais pas plus de 6 mois).



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP