Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Cordon dunaire. Opération d’urgence à Combrit-Sainte-Marine

Cordon dunaire. Opération d’urgence à Combrit-Sainte-Marine

Dernière mise à jour le samedi 16 novembre 2019

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 14 Novembre 2019
Visualiser l’article original


Des travaux d’urgence de confortement dunaire ont débuté ce jeudi matin, au Treustel, à Combrit-Sainte-Marine (29). Ils vont durer deux jours. Objectif : protéger les 400 habitations situées dans cette zone sensible.

750 m3 : c’est le volume de sable qui a été déplacé ce jeudi de la grande plage de l’Ile-Tudy vers le Treustel à Combrit-Sainte-Marine. Quelques centaines de mètres séparent les deux sites. Les travaux, réalisés par l’entreprise Le Roux TP, vont se poursuivre ce vendredi (1). « Nous profitons des forts coefficients de marée pour intervenir. Ce sable est déposé à l’arrière du cordon dunaire. Celui-ci va ainsi être élargi et rehaussé », explique Guillaume Esteva-Kermel, chargé de mission submersions marines à la Communauté de communes du Pays bigouden sud (CCPBS), collectivité en charge de la Gemapi (2) et donc maître d’ouvrage des opérations de ce type. Ce chantier de prévention est effectué dans le cadre du Plan des risques littoraux Ouest Odet approuvé en 2016..
Depuis plusieurs années, une forte érosion dunaire est constatée à Combrit, surtout dans la partie ouest du Treustel jusqu’à Kermor. En raison des récentes dépressions, cette érosion est encore plus visible depuis quelques semaines à droite du parking de l’antenne nautique, sur 50 m linéaires. D’où le caractère urgent de l’intervention. « Il faut empêcher le cordon dunaire, seul rempart naturel, de céder. Derrière, environ 400 habitations sont concernées par le risque de submersion marine », détaille Guillaume Esteva-Kermel. Pourquoi les prélèvements ont lieu sur la grande plage de l’Ile-Tudy ? « Parce que c’est une zone en accrétion, c’est-à-dire qui accumule naturellement le sable », ajoute le technicien. Le principe de prélèvement du sable consiste à écrêter les points hauts de la plage en partant de la partie supérieure de la dune, jusqu’au début de l’estran. À l’issue du chantier, la plage va retrouver un profil uniforme et les traces et ornières laissées par les engins seront nivelées.

Plantation d’oyats début décembre

Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP